Toute l'oeuvre de Jane Austen réunie et numérisée

Laure Besnier - 03.11.2017

Edition - International - 200 ans Jane Austen - Manuscrits numérisés - Jane Austen


Avant, pour trouver les différents manuscrits des romans de Jane Austen, il fallait courir les bibliothèques du Royaume-Uni jusqu’à New York. Il sera maintenant possible de les trouver au même endroit grâce au projet d’un organisme public non ministériel britannique : The Arts and Humanities Research Council (AHRC) qui a financé la restauration de l’héritage laissé par la célèbre romancière anglaise.

 


 

Cela fait deux cents ans que Jane Austen est décédée mais les lecteurs ne s'en lassent pas. Son oeuvre, encore commentée et adaptée, fait que rares sont ceux qui n’ont jamais entendu parler d’Orgueil et Préjugés, Persuasion, Emma ou encore Raison et sentiment

 

La restauration de l’oeuvre manuscrite de Jane Austen, financée par l’AHRC, a été menée pendant trois ans par l’Université d’Oxford et le King’s College London. 11.000 pages de manuscrits ont été photographiées et numérisées. 

 

Sur ce site, vous pouvez trouver librement et gratuitement l’oeuvre manuscrite d’une des plus célèbres romancières anglaises. C’est l’occasion d’avoir un aperçu global de son écriture et de l'évolution qu'elle a connue, depuis ses 12 ans jusqu’à ses 41 ans. S’y trouve aussi son dernier manuscrit, celui qu’elle n’a pas pu finir, impudemment interrompu par sa propre mort. 

 

Jane Austen était très attachée à ses manuscrits. Elle les avait légués à sa soeur, Cassandra, qui les conserva jusqu’à son décès, en 1845. Par la suite, ils s’éparpillèrent dans les bibliothèques ainsi que dans les ventes aux enchères. Selon le professeur de l’Université d’Oxford, Kathryn Sutherland, à la tête de ce projet : « L’édition en ligne est une manière de réunir l’héritage de Jane Austen et de restaurer ce qu’elle voulait, qui était une collection de manuscrits qu’elle considérait comme précieuse ». 


<

>


 

Cette restauration est aussi l’occasion de découvrir l’oeuvre protéiforme de la romancière : poèmes, romans… et de voir le travail de l’écrivain à l’oeuvre. 

 

Via l’AHRC