Traduire sans trahir le domaine public et ses usages

Nicolas Gary - 11.11.2020

Edition - International - traduction domaine public - oeuvres domaine public - internet traducteur soutien


La bibliothèque numérique Europeana lance un vibrant appel : ce n’est pas le Panthéon, mais tout de même, l’entreprise vaut le détour. Il s’agit, ne disposant pas d’enveloppes budgétaires pour ce faire, de solliciter les internautes pour aider à la traduction d’œuvres du domaine public. Et ce, pour favoriser le multilinguisme qui agite l’Europe.


 

L’objectif d’Europeana est de garantir au maximum la disponibilité de documents anciens, dans toutes les langues officielles de l’Union européenne. Celles non officielles sont bien entendu les bienvenues, mais l’idée est de poser un cadre contraint pour favoriser la dynamique de groupe. Ainsi, entre ce 11 novembre et le 13, la bibliothèque numérique espère obtenir le plus grand nombre possible de traductions.

Pour chacune d’entre elles, un don à l’Arab Image Foundation sera effectué — le bureau de cet établissement a subi de lourds dégâts suite aux explosions survenues à Beyrouth le 4 août dernier. 
 


Pour participer, le recours à DeepL Translator ou Google Translate est autorisé, à condition que le texte soit évidemment révisé et édité avant d’être envoyé. Avant de se lancer, vérifiez tout d’abord que le texte que vous souhaitez traduire, et que la langue vers laquelle vous envisagez de le rendre n’ont pas encore été sélectionnés par d’autres. 

Les textes, pour leur part, ne sont pas des summums de littérature : il s’agit de la Charte du domaine public et des Directives d’utilisation du domaine public. La première est déjà disponible en bulgare, croate, anglais, français, allemand, grec, italien, polonais, portugais, roumain, espagnol, irlandais et catalan. Les secondes ont été traduites en bulgare, croate, néerlandais, anglais, finnois, français, hongrois, irlandais, portugais, espagnol et catalan.

Une fois achevé, il suffira de faire parvenir son fichier directement aux services de la bibliothèque numérique européenne. A vos marques…


crédit photo : Tommy_Rau CC 0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.