Trafic d'enfants en Chine : un libraire lynché par la foule

Clément Solym - 28.10.2009

Edition - Société - trafic - enfants - Chine


Un libraire soupçonné de faire partie d'un réseau d'immigration clandestine et de trafic d'enfants s'est littéralement fait lyncher, et quatre de ses collègues grièvement blessés a annoncé lundi soir l'agence de presse officielle Xinhua.

C'est dans la province orientale de Zhejiang que le mouvement de foule a dégénéré. Tôt le matin, ces personnes ont distribué des tracts concernant une conférence qui devait se tenir non loin de l'école primaire Chumen, a précisé un agent de police.

La rumeur est allée grandissante : le réseau allait tenter de mettre la main sur de jeunes élèves, et les parents se sont alors regroupés pour fondre sur les kidnappeurs soupçonnés.

Chaque année, nombre d'enfants disparaissent en Chine, enlevés par des gangs criminels, pour servir d'instrument d'apitoiement à des mendiants ou sont vendus à des couples sans enfants. Le trafic concernerait pour 2008 près de 2560 enfants. Un garçon peut coûter environ 3000 €, et sont particulièrement recherchés. Les filles, en revanche, valent onze fois moins cher.

Le libraire lynché est mort à l'hôpital et les quatre autres personnes sont actuellement toujours en soin. Plus de 150 policiers ont été mobilisés pour disperser la foule et deux des parents impliqués dans cette révolte ont été arrêtés par la police. Tout aurait débuté alors qu'un élève a interpellé l'un des distributeurs de tracts, en l'accusant de mentir. Le responsable de l'école a appelé la police en voyant que la situation commençait à virer au cauchemar.