Trafic de diplômes : l'université de Poitiers dément

Clément Solym - 16.04.2009

Edition - Société - trafic - diplômes - chinois


L'université de Poitier a publié un communiqué aujourd'hui pour démentir « toutes fraudes » durant les examens ou à l'attribution des diplômes. Les propos mesurés du président de l'université de Poitiers que nous vous révélions ce matin ne sont donc plus d'actualité.

L'université a précisé : « Nous dénonçons ce genre de pratiques et démentons formellement toutes fraudes organisées de ce type à l'Université de Poitiers » affirmant : « Les procédures internes de l'Université de Poitiers de validation des examens et de délivrance des diplômes rendent impossible toutes démarches frauduleuses de ce type ».

L'AFP qui a dévoilé ce communiqué cite encore : « Au sein de l'Université, l'Institut d'administration des entreprises (IAE) de Poitiers gère effectivement de nombreux diplômes à l'étranger... Ces diplômes sont soumis aux mêmes règles que les diplômes gérés en France ». De plus l'université rappelle que « la part des étudiants chinois est très faible ».

Concernant ses rapports avec la Chine, elle explique « La collaboration actuelle avec l'Institut Franco-Chinois de Management de l'Université de Nanchang dure depuis 12 ans » et insiste sur le fait qu'« il n'est pas possible d'inscrire dans la durée de tels partenariats sans avoir une politique de sélection et de formation rigoureuse ».