Trigger Mortis: Anthony Horowitz fait renaître James Bond

Julie Torterolo - 09.09.2015

Edition - International - Anthony Horowitz - James Bond - Trigger Mortis


On a tendance à moins l’oublier, mais le célèbre agent 007 trouve son origine, non pas au cinéma, mais bien dans une série de romans. De 1953 à 1964, l’écrivain et ancien espion, Ian Fleming, a en effet publié douze livres et neuf nouvelles regroupées en deux recueils sur l’espion le plus célèbre du cinéma. Aujourd’hui, James Bond refait son retour sur papier dans un roman, Trigger Mortis, écrit par l'écrivain britannique Anthony Horowitz. L’œuvre est sortie hier au Royaume Uni.

 

 

 

De Kingsley Amis à Steve Cole, les successeurs de Ian Fleming se sont enchaînés. Mais cette fois-ci, ce sont bien les héritiers du créateur de Bond qui ont demandé à Anthony Horowitz de reprendre le flambeau. « Je suis si heureux d'avoir été autorisé à placer l'intrigue deux semaines après mon roman préféré de James Bond, Goldfinger, et je suis ravi que Pussy Galore soit de retour. Ce fut super de revisiter la plus célèbre des Bond Girls, bien qu’elle ne soit pas la seule femme coriace présente dans Trigger Mortis. J’espère que les fans aimeront », explique le romancier à l’AFP.

 

On se souvient tous du film Goldfinger où Sean Connery, alias Bond, partage l’écran avec Honor Blackman, dans le rôle de Pussy Galore, la pilote de Goldfinger et la cheffe du groupe Pussy Galore Flying Circus qui travaille dans le cadre de l'opération Grandslam. Trigger Mortis se déroule alors quelques semaines après l'événement, en l’occurrence en 1957.

 

Pussy - qui serait pourtant lesbienne dans le nouveau roman - a déménagé à Londres avec Bond. L'agent 007 devra combattre dans ce nouveau volet contre le SMERSH et un super-méchant coréen, avec pour cadre le monde de la course automobile, dans les années 1950.  Missions secrètes, méchants, et nouvelles James Bond girls sont de nouveau au rendez-vous. Le retour de James Bond revient donc dans sa version d'origine. « Mon but était de faire un roman de James Bond le plus authentique possible », a ainsi déclaré l’écrivain.

 

Pour rédiger le livre, Anthony Horowitz a d'ailleurs bénéficié d'un « accès privilégié » aux archives de Ian Fleming. L'écrivain a utilisé une série de synopsis inédits pour des adaptations télévisées, écrites dans les années 50. 

 

Cependant quelques petites touches de modernité ont été apportées. Selon The Sydney Morning Herald, Horowitz a placé quelques personnages, et situations, étonnants dans ce nouveau roman. On peut trouver, par exemple, un James Bond qui se dispute pour le quotidien avec Pussy Galore, ou encore, un meilleur ami homosexuel qui réprimande l'agent pour son sexisme ou ses réflexions homophobes. 

 

« Avec les femmes, il a ce genre d'attitude condescendante et charnelle, ce qui est une obligation pour les livres. Mais en créant femmes très fortes, ses attitudes sont contestées. Je lui ai aussi donné un ami gay très franc, qui lui reproche et lui dit : "Venez sur Bond, vous vivez dans le 20e siècle maintenant, pas au Moyen Âge" », a alors expliqué l'écrivain sur la station de radio RTE.

 


Pour approfondir

Editeur : Plon
Genre : littératures...
Total pages :
Traducteur :
ISBN :

Goldfinger

de Fleming Ian

J'achète ce livre grand format à 20 €