Trois écrivaines françaises dans des lycées francophones d'Istanbul

Clément Solym - 19.03.2019

Edition - International - résidence autrices Istanbul - lycées francophones Turquie - rencontre auteurs élèves


En ce courant de ce mois de mars 2019, qui est aussi celui de la francophonie, se renouvelle un dispositif de résidence et ateliers d’écriture à Istanbul, pour la 7e édition. Lancé en 2013, il propose cette année à trois autrices d’aller à la rencontre des élèves de lycées francophones d’Istanbul.


Istanbul.
Istanbul - Игорь М, CC BY 2.0

 

Ce mois-ci, les autrices conviées sont Valérie Manteau (Le sillon, éditions du Tripode, prix Renaudot 2018), Lucie Land (La débrouillardise, Grasset), dans les lycées à Sainte-Pulchérie et Saint-Joseph et Élodie Font (journaliste radio, autrice du documentaire Coming in sur Arte radio et scénariste de bande dessinée), qui se retrouvera au lycée Saint Michel.

Le programme, initié par Alexandre Abellan (directeur du lycée Sainte-Pulchérie) et Judith Mayer (programmatrice littéraire) s’ouvre à Istanbul à l’occasion du mois de la francophonie.
 

Au lycée Sainte-Pulchérie, Valérie Manteau mène des ateliers auprès des élèves tout en initiant un nouveau projet romanesque. Une restitution des ateliers est prévue le 21 mars. Récompensée par le prix Renaudot pour Le sillon (Le Tripode, 2018), elle connaît déjà bien Istanbul dont son roman évoque l’atmosphère en faisant honneur à la figure emblématique de Hrant Dink, fondateur du journal Agos.

Lucie Land, auteure de La débrouillardise (Grasset, 2018) déjà présente cet automne au lycée Saint-Joseph, revient ce mois-ci pour une deuxième session d’écriture et d’ateliers. Enfin, Élodie Font, journaliste radio (auteure notamment du documentaire Coming in pour Arte radio en 2017) et scénariste de bandes dessinées, invite les élèves de Saint-Michel à s’exprimer autour des cinq sens.



 

L’importance accordée par ces trois lycées francophones d’Istanbul, aujourd’hui laïques, mais fondés jadis par des congrégations religieuses, à la littérature française contemporaine, à ses représentants et à son esprit est attestée par ces initiatives culturelles. Ces institutions dynamiques et francophiles continuent de porter des valeurs et des projets exigeants tant sur les plans pédagogique que culturel.
 

Elles seront rejointes le 26 mars par Philippe Claudel, de l’Académie Goncourt, qui interviendra auprès des élèves ainsi qu’à l’Institut français d’Istanbul pour une rencontre croisée avec Hakan Günday (Encore, Galaade, prix Médicis étranger 2015). Au préalable, deux des écrivaines en résidence se seront produites à l’Institut français d’Istanbul : Valérie Manteau le 5 mars dernier pour une conférence aux côtés de Betül Tanbay et Lucie Land aujourd’hui même pour une lecture musicale de son livre.
 

Parmi les auteurs accueillis au courant des années précédentes figurent François Beaune, Mathieu Larnaudie, Fanny Taillandier, Sandra Lucbert, Ingrid Thobois, Hélène Frédérick et Nathalie Azoulai.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.