Turquie : 80 auteurs et près de 6000 universitaires inquiétés par le régime

Antoine Oury - 16.04.2018

Edition - International - Turquie liberté expression - Turquie rapport English Pen - Turquie droits auteurs


Depuis la mi-2016 et un coup d'État manqué contre le régime de Recep Tayyip Erdoğan, ce dernier a renforcé les lois de lutte contre le terrorisme et institué l'état d'urgence. L'un des effets, attendu par le pouvoir, aura été de bâillonner l'opposition et la critique envers le gouvernement. La filiale britannique du PEN, organisation qui lutte pour les droits des écrivains dans le monde, a publié un rapport qui dresse un état des lieux d'une liberté d'expression en ruine.


Livres Turquie - London Book Fair 2018
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 
 

Après ce coup d'État manqué, en juillet 2016, la Turquie est entrée dans l'état d'urgence : des lois d'exception ont alors fait leur apparition, faisant renouer le régime avec des accusations et des arrestations parfois dénuées de tout fondement. « Les agressions physiques et la torture, courantes dans les années 1980 et 1990, ont été récemment remplacées par une approche plus subtile, décrite comme “moins brutale, mais plus efficace” », peut-on lire dans le rapport publié par l'English PEN.

 

Yaman Akdeniz et Kerem Altiparmak, les auteurs, se sont intéressés aux effets de cet état d'urgence sur la liberté d'expression, et sur ses conséquences pour les auteurs, éditeurs et universitaires du pays. Les lois portant sur la lutte contre le terrorisme n'ont pas été instituées en 2016, mais l'état d'urgence annoncé après la tentative de coup d'État a multiplié les enquêtes et arrestations au motif de la lutte contre leterroriste.

 

Ainsi, notent les auteurs, 155.014 enquêtes ont été ouvertes en 2016 au motif de l'appartenance à une organisation terroriste : entre 2011 et 2015, on en recensaient 158.993 sur un motif semblable. Cette accusation d'appartenance à une organisation a peu à peu pris le pas sur celle de propagande terroriste, avec un champ d'application plus large que cette dernière. De même, le « soutien à une organisation terroriste », dont les écrivains sont souvent accusés, a l'avantage pour le pouvoir en place, d'être facilement imputable.

 

Féministe, adolescente et turque : une histoire de famille

 

L'accusation est simplifiée, et le système judiciaire ne compense pas l'arbitraire des arrestations : après le coup d'État de juillet 2016, 4140 juges et procureurs se sont vus démis de leur fonction et 2200, parmi eux, incarcérés dans la foulée. Depuis cette date, soulignent les auteurs du rapport, l'indépendance de la justice reste sujette à caution.

 

L'état d'urgence aura eu pour effet, en vertu de décrets exceptionnels et d'amendements à des lois en vigueur, la fermeture de 140 chaînes de télévision, radio et rédactions ainsi que 30 maisons d'édition. Environ 2500 personnes, d'après les estimations, ont perdu leur emploi suite à ces fermetures. 80 écrivains sont cités dans des enquêtes ouvertes par le gouvernement, dont 3 seulement pour leurs livres, les 77 autres étant accusés sur la base de textes publiés sur les réseaux sociaux ou d'articles.

 

Chine, Égypte, Turquie : ces pays censeurs
dans les Foires du Livre

 

Du côté des universités, 5822 universitaires ont été remerciés dans 118 universités : un certain nombre d'entre eux, pour leurs prises de position, ont été arrêtés et interrogés pour répondre à la « dissémination de propagande terroriste » et le fait de « dénigrer la nation turque, la République de Turquie, les institutions et le corps de l'État ». D'après le rapport de Yaman Akdeniz et Kerem Altiparmak, les actions du gouvernement vont à l'encontre de la Convention européenne des droits de l'homme, mais aussi de la constitution turque.

Le rapport complet, en anglais, est disponible ci-dessous ou à cette adresse.
 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.