Turquie : Asli Erdogan et Necmiye Alpay acquittées

Antoine Oury - 14.02.2020

Edition - Justice - Asli Erdogan - Necmiye Alpay - turquie proces autrice


L'autrice Asli Erdogan et la linguiste Necmiye Alpay, toutes deux accusées de « terrorisme » pour leur participation au comité de rédaction d'un journal pro-kurde, ont été acquittées à l'issue d'un procès par un tribunal d'Istanbul. Les deux femmes de lettres faisaient partie des personnes arrêtées et accusées après le coup d'État raté de l'été 2016, visant le président turc Recep Tayyip Erdoğan.

Françoise Nyssen et Asli Erdogan - La France à Francfort
Asli Erdogan aux côtés de Françoise Nyssen, en septembre 2017
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Quatre articles, publiés dans le journal pro-kurde Ozgür Gündem et signés par Asli Erdogan, lui avaient valu plusieurs chefs d'accusation, dont « tentative de porter atteinte à l'intégrité de l'État », « appartenance à un groupe terroriste » ou encore « propagande terroriste ». La linguiste Necmiye Alpay, membre comme elle du comité consultatif de la revue, avait été arrêtée deux semaines après Asli Erdogan en 2016.

Libérée et désormais exilée en Allemagne, Asli Erdogan risquait néanmoins jusqu'à 9 ans de prison pour les faits qui lui étaient reprochés, mais elle a été acquittée de l'ensemble des chefs d'accusation, tout comme Necmiye Alpay, rapporte l'AFP.

Militante engagée contre la politique du président Erdogan, avec lequel elle n'entretient aucun lien de parenté, Asli Erdogan avait encore récemment publié un texte très critique vis-à-vis des autorités turques. « J’en appelle instamment à vous pour que vous protestiez contre ce qui attaque très gravement la liberté d’opinion, d’expression et bien plus… La Turquie a lancé une guerre totale contre les Droits Humains, la littérature et pire encore, la CONSCIENCE, par son insistance à me poursuivre. »

L'avocat d'Asli Erdogan, qui était absente au procès, a lu un texte de cette dernière, indiquant qu'un procès motivé par des « textes littéraires est une chose que la raison peut difficilement accepter au 21e siècle et piétine les valeurs sur lesquelles reposent le droit et la littérature ».

L'arrestation d'Asli Erdogan et de Necmiye Alpay remonte à 2016, dans les semaines qui suivirent le coup d'État raté qui avait visé le président Erdogan. En guise de représailles, de nombreuses arrestations avaient été ordonnées, ainsi que des fermetures par décret de rédactions ou encore de maisons d'édition.
 
Au cours de cette vague de répression, le journal Ozgür Gündem avait fermé par décret : il avait même été désigné comme une organisation terroriste en raison de son orientation pro-kurde. Le président Erdogan estimait en effet que le coup d'État était dû à l'opposition kurde en Turquie, commandée par un de ses adversaires politiques.


Commentaires
Vraiment une très, très belle nouvelle!
Formidable! Puissent ces deux dames se remettre vite des épreuves endurées et profiter au maximum de la vie.
Attention, cet acquittement (honneur pour les juges) n'est qu'un brouillard qui cache d'innombrables répressions et détentions illicites de militant démocrates et des citoyen.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.