Turquie : le procès de Nedim Gürsel a été ajourné

Clément Solym - 29.05.2009

Edition - Justice - nedim - gürsel - blasphème


L'auteur turc Nedim Gürsel a été accusé de propos blasphématoires dans son dernier livre Les filles d'Allah, paru l'an dernier. Son procès a été ajourné jusqu'au 25 juin par le tribunal d'Istanbul, mais s'il devait être reconnu coupable, il pourrait écoper d'un an de prison.

La plainte vient d'un citoyen qui a estimé que l'écrivain avait usé de mots inappropriés à l'encontre du Prophète Mahomet, de ses femmes et du Coran. Pour sa part l'auteur explique que ce livre n'est pas une fiction et qu'il est le fruit de nombreuses recherches et entretiens avec des chefs religieux. Il estime qu'il ne peut donc pas être blasphématoire.

Il a par ailleurs déclaré sur NTV que son livre soulève les questions de croyance et de violence dans l'islam mais que l'intention n'était nullement d'humilier les valeurs religieuses.

Attaquant sur tous les fronts, l'écrivain a aussi écrit une lettre ouverte à Recep Tayyip Erdogan, le Premier ministre, en avril dernier. Il y explique qu'il ne serait pas vraiment bon pour la Turquie si elle souhaite intégrer l'Union Européenne de se retrouver avec une nouvelle affaire de censure. Par ailleurs une pétition a été lancée par des auteurs en soutien à l'écrivain.