TVA : Des députés socialistes veulent maintenir le taux réduit à 5,5 %

Nicolas Gary - 02.10.2013

Edition - Economie - TVA sur le livre - Jean-Marc Ayrault - taux réduit


Alors que le taux réduit de TVA devait passer, à compter du 1er janvier, de 5,5 % à 5 %, des députés socialistes ont proposé que la mesure, pourtant votée, ne soit pas appliquée. La porte-parole du groupe PS à l'Assemblée nationale, Annick Lepetit aurait trouvé en Pierre Moscovici et Bernard Cazeneuve des ministres « ouverts à la discussion ». 

 

 

Librairie l'attrape coeurs (Paris)

ActuaLitté, CC BY SA 2.0 

 

 

La décision permettrait le financement de mesures favorables aux personnes à faible revenu, avec par exemple, expliquent les Échos, une revalorisation de la Prime pour l'emploi. On évoque également le rétablissement de la demie-part fiscale pour les veuves. Cazeneuve, interrogé sur BFM TV estime que ce maintien du taux réduit à 5,5 % ne pourrait s'envisager qu'à condition que la majorité soit unanime, sinon pleinement consentante. 

 

En 2014, le passage à une TVA de 5 % devait participer au financement du crédit d'impôt compétitivité emploi. Or, pour l'État, cela représentera une valeur de 750 millions €. Mais pour les consommateurs, ce sera une perte dans le pouvoir d'achat - encore que personne n'est réellement dupe : constater une économie relève de la gageure. 

 

La question devra de nouveau être débattue dans l'hémicycle, le 15 octobre, à l'occasion de l'examen du projet de budget 2014, à l'occasion d'une séance publique. Bruno Le Roux, à l'origine de cette proposition, a estimé que le maintien d'un taux à 5,5 représenterait moins de 1 centime pour un paquet de pâtes alimentaires.

 

Pour l'industrie du livre, qui compte parmi les biens de première nécessité soumis à un taux réduit de TVA, cela impliquerait de stopper les machines. En novembre 2012, quand Jean-Marc Ayrault avait annoncé ses différentes mesures pour l'amélioration de la compétitivité et de l'emploi, il avait assuré que le taux passerait bien de 5,5 % à 5 %. 

 

Une nouvelle modification pour l'édition, qui avait connu, dans un premier temps, un relèvement du taux, avec le passage à 7 % dans le cadre du plan de rigueur Fillon, puis un retour à 5,5 %, conformément aux promesses électorales de François Hollande.  




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.