medias

Twilight au Salon du livre : Edward les prend toutes à la gorge

Clément Solym - 18.03.2009

Edition - Société - Twilight - mordre - jeunesse


C'est en discutant sur le stand d'Hachette avec des personnes présentes que la confirmation de nos soupçons s'est vue corroborée par les propos des parents que nous avons pu rencontrer. Pourtant, une grande partie des personnes - adultes - que nous avons pu n'a pas vraiment conscience, pour ne simplement pas avoir lu le livre/les livres de Stephenie Meyer de ce qui se trame dans ses pages.

« C'est simple, si vous êtes une jeune fille, ce livre est un envoûtement », nous expliquait une mère de famille qui s'est piquée de curiosité en voyant sa progéniture dévorer les tomes de la série et pleurer - si fait - en apprenant que de le dernier tome était arrêté. Pourtant, les vampires sont des personnages qui fascinent plutôt les garçons d'ordinaire... Alors comment le séduisantisssime Edward prend-il ses victimes à la gorge ?


Bien sûr, on peut évoquer Buffy, mais outre le sexy de la chasseuse, les créatures elles-mêmes n'avaient rien de séduisant - Angel mis à part, bon d'accord. L'auteure Caitlin Flanagan avance un début de réponse aux raisons de cet enthousiasme : « C'est le premier livre qui depuis longtemps a relancé quelque chose de la fille-lectrice qui est en moi... qui a suscité des sentiments depuis si longtemps oubliés, que je me suis sentie embarassée. » Diable ! Caitlin est tout de même née en 1961, alors que penser de ce qui se trame dans l'esprit d'une jeune fille de 13 ans...


Durant le Salon du livre, les parents n'ont pas semblé inquiets de voir leur enfant ainsi lire : « C'est comme pour Harry Potter, elle lit et c'est déjà beaucoup », nous a-t-on même répondu. Mais qu'en est-il des possibilités sous-jacentes que nous remarquions, comme cette sexualité voilée, et pourtant torride, qui confinait à une pornographie dissimulée ? Regards consternés des parents : jamais on n'y aurait vu de telles choses. Et pourtant, à bien y réfléchir, durant le film, il y avait quelques sous-entendus, des allusions... « mais il faut être adulte pour les saisir », nous assure la maman de Coralie, 14 ans et demi.

Adulte ? Est-ce si certain ?

Et Coralie, elle en pense quoi, justement ? « Edward, il est beau, et Bella, elle l'aime parce qu'il est gentil avec elle. » Et rien ne l'intrigue dans le livre ? « Ben... les garçons ils sont pas comme ça avec les filles au collège. Alors, je voudrais bien avoir un petit copain qui soit comme Edward, s'il est aussi gentil. »



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.