Twilight, The Strain : La littérature en proie aux vampires

Julien Helmlinger - 21.01.2014

Edition - International - Littérature - Tendance - Vampires


La bibliodiversité serait-elle damnée ? Si l'émergence du thème du vampirisme dans la littérature ne date pas de la dernière lune, il semblerait que les créatures de l'ombre s'invitent plus que jamais en pleine lumière, et ce, parmi les listes de best-sellers. Une simple recherche par mot-clé, sur le moteur d'Amazon, donnerait lieu à plus de 21.000 titres Kindle à se mettre sous la dent, quand bien même la soif du lectorat du registre semble intarissable.

 

 

 Service au bras, sans relâcher la pression

 

 

Si le monstre assoiffé de sang a gagné son statut de personnage de fiction à part entière grâce au succès du Dracula de Bram Stoker, à la fin du XIXe siècle, le sujet avait déjà inspiré bien des auteurs classiques et non des moindres. Parmi eux on retrouve notamment Lord Byron, mais aussi Théophile Gautier, Alexandre Dumas le père, Maupassant ou encore sir Conan Doyle...

 

Bien que certains agents littéraires se seraient désintéressés du registre de la fiction horrifique ces dernières années, c'était sans compter avec l'émergence de l'autopublication. Avec ce nouveau canal de publication, des auteurs parfois inconnus ont trouvé le moyen de rouvrir le tombeau et relancer une nouvelle vague de récits vampiriques à succès, dont témoigne par exemple l'engouement pour Twilight et ses fans-fictions.

 

Les histoires de longues canines et autres pieux dans le coeur se sont par ailleurs invitées dans de nouvelles brèches, allant de la romance à la littérature jeunesse, à renfort d'innombrables titres pour ados et autres jeunes adultes. Le suceur de sang n'est visiblement plus destiné qu'à faire frissonner de peur, mais peut également revêtir le rôle de copain ou de séducteur et permettre ainsi la multiplication des déclinaisons littéraires du thème.

 

S'il semblait aux professionnels de l'édition que la littérature fourmillait d'assez d'histoires de vampires pour qu'on en rajoute une couche, les lecteurs ne semblent pas de cet avis. Ces derniers propulsent actuellement bon nombre de ces titres en bonne place dans les listes de best-sellers, si bien que les adaptations cinématographiques ou télévisées suivent à leur tour la tendance.

 

Prochain phénomène à venir : d'ici le mois de juillet prochain, la chaîne de TV câblée, FX, annonce l'adaptation sous forme de minisérie de la trilogie littéraire The Strain, signée Guillermo del Toro et Chuck Hogan. Au fil de 13 épisodes, cette production mettra en scène une épidémie new-yorkaise d'un virus vampirisateur, qui selon ses producteurs, entend bien faire voir au public les vampires sous un nouveau jour.

 

Une production annoncée à renfort de vidéo virale, tournée caméra à la main :

 

 

 

A noter, pour ceux qui s'intéressent au thème du vampire dans la littérature et ne l'aurait découvert que trop tard, asaisonné à la sauce chick-lit, que la maison d'édition française Le castor astral vient de publier sa Petite encyclopédie des vampires. Une oeuvre collective qui entend documenter les assoiffés du genre...