Le Royaume-Uni retenait son souffle... pour rien

Clément Solym - 18.06.2015

Edition - International - Penguin Random House - Amazon livres - éditeur conflit


Il n’y aura pas de feuilleton estival, pourtant tant espéré, racontant les frasques entre Amazon et Penguin Random House UK. La filiale du groupe éditorial américain a trouvé un terrain d’entente avec le revendeur. Donc, comme prévu, fin de l’histoire.

 

amazon.com

Soumit Nandi, CC BY NC 2.0

 

Avec 23 % de parts de marché sur le territoire britannique, PRH UK est un gros morceau. Mais en face, Amazon UK ne l’est pas moins. Et si les deux acteurs devaient se retrouver autour de la table, pour parler business, les discussions ont été rondement menées. 

 

Il leur fallait trouver un accord avant la fin juin et, si ce dernier n’a pas été dévoilé, il existe bel et bien. Juste avant que ne débute en mai la BookExpo America, la presse avait mis en avant que les négociations étaient dans l’impasse. 

 

Aucun commentaire, ni de l’un ni de l’autre, sinon pour confirmer que la contractualisation est effective, et que les livres de l’éditeur se retrouveront bien, numériquement ou en papier, sur les tables du revendeur.  (via Publishers Weekly)