UK : La campagne de promotion de la lecture bénéficie aux libraires

Julien Helmlinger - 07.11.2014

Edition - Librairies - Books Are My Bag - Royaume-Uni - Campagne pour la lecture


Outre-Manche, dans l'ensemble des boutiques qui participent à la campagne de promotion de la lecture Books Are My Bag (BAMB), chaînes de librairies et indépendants, la semaine du 11 octobre s'est révélée bonne pour les affaires. Globalement, leurs ventes de livres ont connu une hausse de 3,9 % en volume et 3,6 % en valeur, par rapport à 2013, tandis que la fréquentation a été optimisée de 15 %. 

 

 

Lancement de campagne chez Foyles, via Facebook 

 

 

Selon Nielsen Book Research, qui évaluait l'ensemble des détaillants britanniques, les ventes totales auraient baissé de 1 % en valeur et 1,7 % en volume, d'une année sur l'autre cette semaine du 11 octobre. Mais visiblement chez les participants, l'opération de communication aura permis de contre-balancer cette tendance négative.

 

Cette seconde campagne annuelle était lancée le 9 octobre, à l'occasion du Super Thursday. Une journée riche de publications dans le Royaume, avec notamment quelque 315 titres cartonnés dont certains attendus parmi les best-sellers de Noël, en catégories autobiographies comme fictions.

 

Pour donner envie de se rendre en librairies, étaient distribués les emblématiques sacs de la campagne, désignés cette année par l'artiste Tracey Emin, conçus par M&C Saatchi. Le samedi 11 se sont multiplié les événements dans les boutiques, qui proposaient parfois de quoi boire et manger à leurs clients.

 

Nombre de librairies indépendantes se sont jointes à la campagne cette année, tout comme celles des chaînes Waterstones, WH Smith, Blackwell's et Foyles. Selon un sondage des membres de la Booksellers Association, 61 % de leurs clients étaient au courant de la campagne en 2014.

 

Par rapport à l'année précédente, leur fréquentation était en hausse de 15 % et leurs ventes en hausse de 19,5 %, en moyenne.

 

Du côté de Penguin Random House, Dame Gail Rebuck s'est félicitée de la campagne : « L'année dernière, BAMB a été une campagne ; cette année, c'est un phénomène. La librairie reste une destination culturelle où la majorité des découvertes de livres a lieu. Au Royaume-Uni, la culture importe, et cela signifie que les librairies ont de l'importance parce que les unes se fient aux autres. »

 

(via The Bookseller)