Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

UK : Le gouvernement pressé d'agir pour les bibliothèques scolaires

Julien Helmlinger - 17.07.2014

Edition - Bibliothèques - Lettre ouverte - Auteurs, illustrateur et professeurs - Bibliothèques scolaires


Une lettre ouverte a été publiée sur le site web du Guardian, ce mardi, dans laquelle des parents, enseignants, bibliothécaires, écrivains et illustrateurs sollicitent l'action du Department of Education britannique. Les signataires exhortent le ministère à réagir « immédiatement » à un récent rapport du Parlement de Westminster quant à l'état des bibliothèques scolaires à travers le Royaume-Uni. Les militants pointent le fait que les établissements scolaires du pays déploreraient la perte de 280 bibliothécaires, et ce, rien que l'an dernier, tandis que chaque école mériterait selon eux de disposer d'une « bonne bibliothèque ».

 

 

Portsmouth Grammar School CC by SA 2.0 par OP Club Webmaster 

 

 

Rédigée par le militant et auteur jeunesse Alan Gibbons, la lettre ouverte fait suite à un rapport intitulé The Beating Heart of the School, dévoilé la semaine dernière par le Libraries All Party Parliamentary Group. Un document qui pointait le fait que les services de prêt dans les écoles constituent « une contribution énorme au niveau de la scolarité des jeunes ». Le rapport invitait par ailleurs  l'Office for Standards in Education, Children's Services and Skills (Ofsted) à prendre en compte les bibliothèques dans ses inspections.

 

Pour les militants, le Department of Education devrait au minimum mettre en place un groupe de travail formé de professionnels, bibliothécaires comme écrivains, chefs d'établissement et représentants des enseignants. Ceci afin d'élaborer conjointement un véritable plan d'action qui devrait permettre de garantir un bon service de prêt au sein de chaque établissement scolaire du Royaume-Uni.

 

Selon Alan Gibbons, la rédaction de cette lettre ouverte aura été « très encouragée » par le rapport des membres du Parlement. Certes, il estime que le ministre en charge des écoles, David Laws, semble avoir approuvé le constat véhiculé par le document. Mais, en revanche, l'écrivain déplore que son approbation ne se traduise pas encore par des actions concrètes. Pour lui, il serait peut-être temps d'inscrire la bibliothèque directement dans les statuts des établissements scolaires.

 

Au rang de signataires de la lettre, on retrouve notamment des auteurs comme Malorie Blackman, Andrew Motion, Philip Pullman, Francesca Simon, Melvin Burgess ou encore Anne Fine. Mais également le président de la School Library Association, Kevin Crossley-Holland, la présidente du CILIP Barbara Band, la directrice de la Society of Authors, Nicola Solomon, sans oublier le secrétaire général de la National Union of Teachers, Christine Blower.

 

Quant à Alan Gibbons, il est déjà connu pour ses actions militantes contre la fermeture des bibliothèques de prêt britanniques.