Ultime édition papier de l'Encyclopaedia Universalis

Clément Solym - 13.11.2012

Edition - International


La maison d'édition indépendante française, Encyclopaedia Universalis, a annoncé via communiqué de presse, le lancement de la septième et dernière édition papier de sa célèbre encyclopédie éponyme. Une ultime publication en format traditionnel avant de passer définivement à l'ère du numérique. Un tournant stratégique qui constitue l'aboutissement d'une démarche initiée par l'éditeur dès les années 1990.

 

 

Après quarante-quatre ans de publication ininterrompue, la maison s'est imposée comme une référence de l'information culturelle et éducative. Au fil du temps, s'adaptant à un marché en pleine mutation, l'éditeur est devenu un acteur majeur sur Internet et entend bien se positionner sur le secteur de l'édition numérique. 

 

Présente en France et à l'étranger, l'Encyclopaedia Universalis prévoit de réaliser, pour 2013, un chiffre d'affaires de 7 millions d'euros principalement avec le numérique. La société compte aujourd'hui 48 collaborateurs, pour une base éditoriale de plus de 310 000 documents et 2 millions d'élèves et d'étudiants en France connectés.

 

Pour sa dernière édition, l'Encyclopaedia Universalis se veut collector, imprimée en 30 volumes, avec un tirage unique de 999 exemplaires sur la base de la dernière édition 2011. Ceux-ci sont tous numérotés et assortis d'un certificat d'authenticité. Encyclopaedia Universalis affirme qu'aucune réédition ultérieure ne sera faite, et garantit la valeur bibliophile de l'ouvrage.

 

L'éditeur est le seul à la commercialiser, tarifée au prix avantageux de 1 494 € au lieu de 3 660 € (prix public TTC).

 

A réserver à cette adresse.