Un ancien agent nord-coréen réapparaît en Autriche

Clément Solym - 05.03.2010

Edition - Les maisons - ancien - agent - nord


Un ancien colonel nord-coréen, que son pays croyait mort depuis 15 ans, a fait parler à nouveau de lui jeudi en Autriche ! Il est réapparu à l'occasion de la présentation d'un livre Im Dienst des Diktators (Au service du dictateur) racontant l'acquisition officieuse d'armes en Occident, malgré un embargo de presque 20 ans. Le témoignage de Kim Jong Ryul a été recueilli par la journaliste autrichienne Ingrid Steiner-Gashi et Dardan Gashi.

Kim Jong Ryul, 75 ans, avait donc mis en scène sa mort, le 18 octobre 1994 à Bratislava, pour protéger ses proches. Il s'est défendu au sujet de cette publication à l'AFP : « Je vais mourir de toutes façons. Pourquoi devrais-je le faire sans bruit ? Je veux dire la vérité ».

L'ancien agent qui a vécu caché en Suisse sous un faux nom confie aussi qu' « après la mort du dictateur Kim (Il Sung en juillet 1994), [il] pensait que le régime ne tiendrait pas longtemps. [Il] a attendu deux-trois ans, puis ce fut cinq ans. Maintenant on en est à 15-16 ans. [Il] s'est gravement trompé ».

M. Jong Ryul s'expose à des poursuites par les sevices nord-coréens, ce qui ne l'a pas empêché d'ajouter : « La Corée du Nord est aujourd'hui, comme quand j'ai fui, une dictature horrible, fausse et hypocrite. Comme j'ai été proche des dirigeants, il y avait encore plus de raisons de fuir. Je veux témoigner sur la brutalité, la cruauté et le comportement effronté du petit dictateur qui achète tout le luxe du monde quand son peuple meurt de faim ».

A la suite de ses révélations courageuses, M. Jong Ryul a annoncé qu'il disparaîtrait à nouveau.