Un auteur américain de livres sur l'amour explose... au Brésil

Clément Solym - 04.08.2008

Edition - Société - Brésil - livres - amour


Steven Carter écrit des livres traitant de spiritualité ou d'aide à soi-même : les soirs de pleine Lune, il se prend à rêver d'un best-seller qui lui conférerait une gloire certaine... « C'est la dernière chose au monde à laquelle je m'attendais », explique pourtant l'auteur de Louisiane.

Deux de ses livres, 'What Smart Women Know' and 'Men Like Women Who Like Themselves', publiés en 1990 et 1996 ont pourtant connu un succès démentiel. Au Brésil. Durant 95 semaines consécutives, les livres ont accaparé les premières places parmi les publications du pays.

60.000 $ de droits d'auteur

« J'ai tout de suite su qu'il y avait une erreur, parce que le chèque était d'un montant de 60.000 $ », explique-t-il. Et à ce moment, il ne comprend pas comment la vente de ses droits à l'international a pu rapporter autant.

Aux États-Unis, ce secteur a rapporté 600 millions $ en 2007, mais rares sont les livres qui cartonnent à réellement à l'étranger. Mais c'est une véritable révolution culturelle qui se déroule actuellement au Brésil : l'an dernier, un livre sur 'The Female Brain' a remporté également les suffrages et le Dr Louann Brizendine est devenu auteur d'un best-seller. Sans s'en rendre compte.

Un pays en totale mutation... à travers les femmes

D'ailleurs, 'What Smart Women Know' n'avait fait que 70.000 ventes aux USA, quand au Brésil, ce sont plus de 100.000 exemplaires qui sont partis. Pour Marcos Pereira, éditeur brésilien, c'est le rôle des femmes au Brésil qui a fait changer les mentalités. Elles lisent beaucoup plus et vivent actuellement les mutations qui ont touché les États-Unis voilà une vingtaine d'années. Tout s'explique.

Et Carter reste philosophe : « Il y a quelque chose de très universel dans le fait de tomber amoureux ou d'avoir le coeur brisé. » Et c'est justement le thème de ses livres...