Un auteur australien coupable d'un livre prônant le djihad

Clément Solym - 12.09.2008

Edition - Justice - Australie - djihad - auteur


Le jury s'est prononcé : pas de verdict. L'auteur d'une sorte de manuel le Djihad pour les nuls a pourtant été reconnu coupable d'avoir rédigé un document à même d'aider à la réalisation d'un acte terroriste. Mais voilà, concernant le second chef d'accusation, celui d'incitation au djihad, le jury n'a pas été en mesure de trancher.

Bilal Saadallah Khazaal, 38 ans, risque cependant 15 ans de prison ferme pour le premier chef d'accusation, aura attendu une journée entière avant d'entre cette absence de verdict. Son livre décrit diverses méthodes d'assassinats, y compris les attaques d'avion.

De son côté, l'accusé avait fait valoir qu'il n'était l'auteur que de quelques paragraphes, ayant simplement compilé une somme de données glanées sur Internet. Sa remise en liberté sous caution a été rejetée suite à l'affirmation de sa culpabilité dans la paternité du livre. L'Australie, comme le président Bush, fait partie des cibles mentionnées dans son ouvrage.

Le 24 octobre, Khazaal comparaîtra de nouveau pour la sentence finale, qui décidera si un autre procès doit être engagé. « C'est une recette pour un désastre, lorsque l'on mélange ensemble tous les éléments du livre : on obtient un cocktail parfait pour une attaque terroriste », a estimé le jury.