medias

Un auteur expérimente la vente de livre sur Twitter

- 08.12.2012

Edition - International - Réseaux sociaux - Chirpify - David Wolman


Il est désormais possible de vendre ou d'acheter des biens sans avoir à quitter son confortable fauteuil, ni même avoir à se sevrer de son addiction à ses réseaux sociaux favoris. Une expérience tentée actuellement par un contributeur du magazine Wired, David Wolman, qui commercialise de la sorte son ouvrage justement intitulé... The End of Money.

 

 

Chirpify, en temps réel, transforme les flux sociaux (commentaires et réponses échangés en ligne)... en monnaie. Un service qui permet d'octroyer des dons, d'acheter et vendre, ou de recueillir des fonds. Et tout ceci, à partir des plateformes de réseaux sociaux.

 

Twitter, selon David Wolman, pourrait ainsi devenir une plate-forme pour vendre des produits, grâce à Chirpify, conçu pour pouvoir « acheter, vendre et payer sur Instagram et Twitter ».

 

Son expérience, débutée le 5 décembre, sera conduite par l'auteur sur une période de quatre jours. Pour faire l'acquisition du livre, il suffit à l'acheteur de cliquer sur « répondre » au tweet « acheter » spécialement codé, et il ne reste plus qu'à procéder au téléchargement de l'ebook.

 

Pour l'auteur, qui se dit épuisé au bout de deux jours passés entre les tweets et les retweets, des interviews et des vérifications faites avec le personnel de Chirpify : « Il y a évidemment, une appréciable synergie entre The End of Money et cette manière de payer pour des achats comme dans la science-fiction.  »