Un troisième livre de Harper Lee découvert par son avocate

Nicolas Gary - 14.07.2015

Edition - International - Harper Lee - Go Set Watchman - Kill Mockingbirg


Go Set A Watchman est à peine disponible que déjà l’avocate d’Harper Lee laisse entendre qu’un nouveau roman, encore plus inédit que celui à venir, existerait. Tonja Carter, qui a mis la main sur le manuscrit que HarperCollins publie – Grasset en France, sous le titre Va et poste une sentinelle, traduit par Piere Demarty – aurait donc trouvé un troisième livre. 

 

va poste sentinelle harper lee Go set a watchman

 

 

C’est dans le coffre-fort où se trouvait le second roman qu’un autre tapuscrit attendait, explique l’avocate. Un texte dactylographié, précise-t-elle, dont elle ne raconte pas grand-chose. Simple version antérieure aux deux premiers livres, ou tout autre projet autour de la vie d’Atticus ? 

 

Carter conserve le secret, mais assure que des experts se pencheront prochainement sur la question pour déterminer l’authenticité du document. Mais autant la découverte de Go Set a Watchman a fait l’effet d’une bombe, autant ce troisième livre laisse pantois.

 

Dans le Wall Street Journal, l’histoire de la découverte est joliment racontée, de sorte que la légende du manuscrit exhumé accompagne un peu mieux la sortie du livre. En revanche, ce coup bien aguicheur du tome 3 est assez minable, si l’on y réfléchit bien : c’est au cours de l’été 2014 que l’avocate a mis la main sur le fameux deuxième roman, et depuis, elle n’aurait pas jeté un œil aux fameuses feuilles dactylographiées ? 


Pour approfondir

Editeur :
Genre :
Total pages :
Traducteur : isabelle stoïanov
ISBN :

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

de Harper Lee

Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finck élève seul ses deux enfants. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 - au coeur de la lutte pour les droits civiques - , connut un tel succès et reçut le prix Pulitzer en 1961. Il ne suffit pas en revanche à comprendre pourquoi ce roman est devenu un livre-culte aux Etats-Unis et dans bien d'autres pays. C'est que, tout en situant son sujet en Alabama à une époque bien précise, Harper Lee a écrit un roman universel sur l'enfance confrontée aux préjugés, au mensonge, à la bigoterie et au mal. Racontée par la petite fille de Finch avec beaucoup de drôlerie, cette histoire tient du conte, de la court story américaine et du roman initiatique. Publié en 1961 et couronné du Prix Pulitzer, ce roman s'est vendu à plus de 30 millions d'exemplaires dans le monde entier. « Ce livre est magique. D'une tendresse, d'un humour, d'une mélancolie sans pareil. Frédéric Vitoux, Le Nouvel Observateur. « Un phénomène comparable à L'Attrape-Coeur de Salinger, et donc l'un de plus beaux livres jamais écrits. » Femina.

J'achète ce livre grand format à

J'achète ce livre de poche 6.60 €