Un bain, un livre, et dodo : la campagne qui fait dormir les enfants – et rêver les parents

Cécile Mazin - 17.05.2016

Edition - Société - parents dormir enfants - sommeil enfant lecture - livers chevet enfants


Le coucher de bébé est parfois une épreuve de force, réclamant patience, persuasion, calme... bref, une épreuve de marathon. Pour venir en aide aux parents, l’organisme Book Trust, qui outre-Manche est chargé de valoriser la lecture, a lancé la campagne Bath Book Bed. Cette dernière est accompagnée d’une étude démontrant combien la fatigue est un élément crucial dans l’éducation des enfants. Et le manque de sommeil une véritable plaie...

 

 

 

La campagne est parrainée par Jo Frost, superstar britannique de tout ce qui touche à l’éducation et aux relations entre les parents et leur progéniture. D’après l’enquête de Book Trust, 78 % des parents estiment que le manque de sommeil rend plus difficile l’éducation de leur bébé. C’est d’ailleurs le point le plus compliqué à gérer assurent-ils. Pour 35 % des 1000 parents ayant répondu, faire dormir leur enfant est le défi le plus dur à remplir. Et 60 % estiment avoir besoin de conseils pour mieux s’en sortir. 

 

« Tous les parents se préoccupent d’arriver à faire dormir leur enfant, et bien entendu qu’ils puissent eux-mêmes trouver un peu le sommeil. Cela n’implique pas des régimes complexes, des jouets ni de gadgets. Une routine simple est la meilleure manière de faire visiter à vos enfants la Terre de Nod. [lieu biblique qui a fini par désigner un lieu de sommeil, NdR] Bath, Book, Bed, c’est tout ce dont vous avez besoin de vous souvenir », précise Jo Frost.

 

Autrement dit, on remplace le sempiternel dicton « Un suppo et au lit », par « Un bain, un livre et au lit », nettement plus attrayant. 

 

Tout au long de la campagne de 14 jours, Frost fournira des conseils aux parents pour introduire une routine quotidienne permettant de faciliter l’endormissement. Le tout mené en collaboration avec la Community Practitioners and Health Visitors Association (CPHVA) et l’Institute of Health Visiting (iHV). 

 

Des recommandations sont alors fournies pour les nouveau-nés, les bébés de 2-12 mois et les 13-36 mois, avec des vidéos plutôt ludiques et des indications sur la manière de lire, et d’accompagner l’enfant vers son lit.

 

 

Chose amusante, on pourra, après traduction, coupler cette initiative à celle d’une entrepreneure française qui a conçu le Pyjalivre, un vêtement sur lequel un logo intelligent a été imprimé et que l’on peut scanner. Avec tout type d’appareil connecté, l’enfant profite alors d’un moment de lecture, avec ses parents. La société La Moretaine propose le Pyjalivre pour 38,90 €, pour fille ou garçon...