medias

Un bel ouvrage consacré aux scandales érotiques de l’art

Victor De Sepausy - 24.01.2017

Edition - Société - scandales - érotiques - art


Claire Maingon, historienne de l'art et maître de conférences à l'université de Rouen, a publié en octobre dernier Scandales érotiques de l’art (Éditions Beaux Arts, 215 pages, 32 €). A travers cet ouvrage, elle décrypte soixante-treize œuvres qui ont créé la polémique au fil des âges.

 

 

Partant de l’Antiquité, avec une Vénus du sculpteur Praxitèle, Claire Maingnon nous entraîne jusqu’aux œuvres de Picasso et de Rodin. Ces œuvres attachées à la représentation de la sexualité, de la sensualité et du désir ont suscité souvent des réactions exacerbées.

 

A chaque œuvre le récit du scandale qu’elle a entraîné. Pour Claire Maingnon, interrogée par RFI, « l’œuvre d’art cristallise des questions de société ». S’intéressant aussi à la vision orientale ancienne de l’érotisme dans l’art, l’historienne de l’art démontre ce qu’il y avait de mystique dans les représentations du Kamasutra dans l’Inde antique.

 

En France, l’œuvre « L’origine du monde » de Gustave Courbet reste encore aujourd’hui entourée d’un parfum de scandale. Et finalement, hélas, bien peu d’œuvres créées par des femmes sont présentes dans cet ouvrage consacré à l’érotisme. 


Pour approfondir

Editeur : Beaux Arts Editions
Genre :
Total pages : 215
Traducteur :
ISBN : 9791020402844

Scandales erotiques de l'art

de Collectif(Auteur)

Cet ouvrage invite à redécouvrir des chefs-d'oeuvre, des tableaux ou sculptures moins connus, des esquisses oubliées, ayant fait l'objet de condamnations ou de mises à l'index. De Titien à Manet et Picasso, de Praxitèle à Rodin et aux grands noms de l'art contemporain, de multiples oeuvres attachées à la représentation de la sexualité, de la sensualité, de l'impatience exaspérée du désir, du commerce des corps ont été sujettes aux rejets, aux commentaires acerbes, aux critiques les plus dures. Ce sont autant d'histoires

J'achète ce livre grand format à 32 €