Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Un bilan 2016 stable pour le marché du livre

Elodie Pinguet - 03.02.2017

Edition - Economie - marché livre - bilan 2016 édition - ventes livre 2016


En 2015, on notait un bilan positif des ventes pour le marché sur livre. Et en 2016, les chiffres sont stables, malgré quelques courbes mensuelles irrégulières. À l'heure où les ventes en littérature jeunesse font un bond en avant, les romans eux, accusent un léger recul.

 

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

L’année 2015 marquait le retour en force du livre avec une croissance de 1,8 %, après cinq années qui n’étaient pas au beau fixe sur le plan des ventes. Apparemment, 2016 resterait dans la même veine que l’année qui l’a précédée.

 

Malgré tout, la courbe mensuelle du marché du livre a joué au yo-yo. En janvier 2016, on enregistre ainsi un déclin de 3 % avant de remonter légèrement jusqu’en avril. Vient ensuite une nouvelle chute des ventes avant que la fin de l’année et la sortie d’Harry Potter et l’enfant maudit n'inversent les chiffres. On comptait une croissance de 4,5 % en novembre et 1 % en décembre.

 

Si l’on regarde sur le plan général annuel, on aime les livres en 2016. En effet, depuis mars, les ventes littéraires se situent « un point au-dessous de la moyenne de l’ensemble du commerce de détail ». Le prix de vente aussi est en pleine évolution, avec 1,5 point au-dessus de l’indice général.

 

La palme des ventes revient aux grandes surfaces culturelles qui enregistrent une croissance de 2,6 %. Du côté des hypermarchés, les ventes continuent de reculer avec un taux de -5,3 %.

 

Parmi les secteurs en croissance, c’est la littérature jeunesse qui enregistre la plus forte augmentation en 2016, avec + 4,5 %. Viennent ensuite les livres de poche et les essais, chacun à + 1,5 %. En 2015, ce sont sept secteurs qui avaient vu leurs ventes augmenter, les trois meilleurs étant les romans, la littérature jeunesse et les BD.

 

Si les ventes de BD sont restées stables cette année, les autres secteurs accusent une diminution. Ainsi, on compte -2 % pour les romans ou encore -3 % pour les dictionnaires.

 

Les chiffres du marché de l'édition au Canada en 2016 : stable, mais morose

 

En cette année écoulée, ce sont près de 68.069 rééditions et nouveautés qui ont pris d’assaut les points de vente, soit une augmentation de 1,5 % par rapport à 2015. Un bilan du marché du livre plutôt positif dans l’ensemble, souligne l'AFP en citant l'étude de Livres Hebdo.