Un brevet déposé pour la vente de livres numériques en bibliothèque

Antoine Oury - 27.02.2014

Edition - Bibliothèques - ebooks - bibliothèques - vente de livres


Depuis quelques années, et principalement outre-Atlantique, les bibliothèques s'interrogent sur leur rôle dans la société, et sur l'attention que cette dernière leur accorde. D'un côté, Internet a pu paraître remplacer l'accès à la culture offert par les établissements, de l'autre, les différentes administrations se sont désengagées au niveau budgétaire. Certains ont proposé de passer à la vente, et cette solution se précise.

 


 

Ce sont deux Canadiens, Ronald Dick et Gordon Freedman, d'Ottawa, qui ont déposé ce brevet auprès de l'US Patent and Trademarks Office, sous le numéro 8,655,739. Le système de vente de livres numériques en bibliothèque a visiblement été couché sur le papier en 2011, mais l'USPTO vient tout juste de l'enregistrer.

 

Le système entend proposer à un lecteur qui n'aurait pas fini un livre numérique emprunté à la bibliothèque une offre commerciale pour acheter celui-ci. Ce qui impliquerait que le système de la bibliothèque suivrait la progression du lecteur dans l'ouvrage, mais également que la possibilité de prolonger un prêt, disponible pour les ouvrages papier, ne soit pas applicable au livre numérique...

 

D'après The Digital Reader, qui rapporte l'information, le système serait proche de celui d'Amazon, qui propose avec OverDrive d'acheter les livres numériques non terminés, mais dont la période de prêt approche l'échéance. Reste à déterminer les conditions tarifaires liées à cette offre : serait-il possible d'obtenir un prix réduit, proportionnel aux nombres de pages restantes à lire, ou le client devra-t-il payer plein pot ?

 

Les librairies pourraient également voir d'un mauvais oeil cette nouvelle concurrence, particulièrement facile d'accès pour les usagers des bibliothèques...