Un Centre national de poésie pour la Grande-Bretagne

Clara Vincent - 28.02.2020

Edition - International - Poésie littérature Angleterre - Simon Armitage poète - National Poetry Center


Le poète britannique Simon Armitage ambitionne de créer Centre national entièrement consacré à la poésie. Sous le nom de National Poetry Center, l’infrastructure devrait être implantée dans la ville de Leeds, située dans la région du Yorkshire-et-Humber (Angleterre). 
 
Simon Armitage (CC BY 2.0)


C'est en tant que poet laureate, nommé depuis l’année dernière pour une durée de dix ans, que Simon Armitage souhaite fonder un établissement qui consacre le genre poétique. Cette nomination royale, propre au Royaume-Uni, permet à son mandataire de développer des initiatives qui promeuvent la littérature et l’éducation sur le plan national.

« Un objectif très ambitieux que je me suis fixé au cours de la prochaine décennie de mon mandat est de développer un Centre national de poésie, afin d’aligner la poésie sur d’autres formes d’art nationales qui ont leur propres siège et lieu, telle que le National Theatre et la National Gallery » a signifié Simon Armitage dans un communiqué, publié sur le site de l’université de Leeds, où il enseigne la poésie. 

Le National Poetry Center constituerait ainsi un espace ouvert au grand public, où seraient mis à disposition une vaste collection de poésie, mais aussi un lieu de rencontre avec les écrivains, des installations de recherche, des espaces de répétition et de performance, un café convivial, des opportunités pour les écrivains d’échanger des idées et des espaces événementiels pour des prix littéraires.
 

Rayonner largement


À ses yeux, le Royaume-Uni a besoin d'une telle institution, au même titre qu’il existe aux États-Unis une maison de la poésie, la Poet's House, et un centre dédié à la fiction, le Center for Fiction, tous deux basés à New York. Et ce, afin que la poésie britannique bénéficie à son tour d'une reconnaissance tant au niveau national qu'à l'international.

« La poésie est l’un de nos actes de création les plus anciens et les plus fiers, imprégné de tradition, d’histoire et de rituel. Il connaît également une incroyable renaissance, en particulier en ce qui concerne les nouvelles générations d’écrivains et d’interprètes d’horizons divers qui ont trouvé dans la poésie un moyen d’exprimer leurs préoccupations et leurs sentiments », fait-il valoir. 

À ce titre, le choix de la ville de Leeds plutôt que Londres représente un endroit idéal, à même de valoriser l'activité culturelle du territoire à plus large échelle. « Selon moi, le centre doit être situé à l’extérieur de Londres et Leeds est un endroit idéal : accessible, central, dynamique, contemporain, tourné vers l’avenir, axé sur les gens, conscient de la communauté, engagé dans la régénération culturelle [...] », a-t-il indiqué. 
 
Soutenu par le conseil municipal et l’Université de Leeds, le projet de création du National Poetry Center s'inscrirait dans le plan Leeds 2023, projet municipal qui consiste à célébrer les initiatives et à revaloriser les actions artistiques et culturelles sur le territoire toute l'année durant. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.