Un Chinois arrêté à Rennes : le fichier Base élèves est-il en cause ?

Clément Solym - 13.02.2010

Edition - Société - arrestation - fichier - base


Reprenons l’histoire à ses débuts. Un Chinois en situation irrégulière installé près de Rennes, à Vezin-le-Coquet, choisit d’inscrire ses jumeaux de trois ans dans l’école Eric Tabarly. Ces derniers commencent leur scolarité à l'issue des vacances de Noël. Et, quelques jours plus tard, le père en question est arrêté par la PAF.

Or, il s’avère que l’inscription au fichier Base élèves des deux enfants venait simplement de se faire. De là à y voir une coïncidence plus que curieuse, il n’y a qu’un pas que la Préfecture n’a pas souhaité franchir, affirmant, au sein de Tribunal Administratif de Rennes, qu’il s’agissait, en l’occurrence, d’une arrestation « fortuite ».

Pourtant, depuis la création fortement polémique du fichier Base élèves en 2008, de lourds soupçons pèsent sur l’utilisation faite de ces données nominatives collectées sur chaque enfant inscrit dans une école française. Cette fâcheuse coïncidence a rapidement réveillé le Collectif de résistance à Base élèves qui lutte toujours pour obtenir de meilleures garanties de confidentialité au sein dudit fichier.