Un collège en hommage à Aimé Césaire à Paris

Clément Solym - 27.11.2010

Edition - Société - Delanoë - politique - maire


Aimé Césaire, homme politique et poète français, aura donc un collège à son nom. Le collège sera inauguré le 2 décembre par le maire de Paris, Bertrand Delanoë.

L'établissement se trouvera dans le XVIIIe arrondissement parisien, 22 rue Pajol. Bien qu'inauguré jeudi prochain, le collège a ouvert ses portes en septembre dernier. Il est situé dans les bâtiments déjà existants des messageries des douanes.Certifié HQE, il fait partie intégrante du programme d'aménagement de la ZAC Pajol.


L'inauguration se tiendra en présence de la famille de l'inventeur du concept de négritude. À la base de ce mouvement littéraire, Césaire fonde le journal L'étudiant Noir avec Léopold Sédar Senghor, Birago Diop et Guy Tirolien.

Y paraît pour la première fois le terme de négritude, en réaction à l’oppression culturelle du système colonial français. La négritude vise à rejeter d’une part le projet français d’assimilation culturelle et à promouvoir l’Afrique et sa culture, dévalorisées par le racisme issu de l'idéologie colonialiste.

Seront aussi présent Daniel Vaillant, maire du XVIIIE arrondissement de Paris, Anne Hidalgo, première adjointe chargée de l'architecture et de l'urbanisme, Mariann Matheus, artiste et interprète de l’oeuvre d’Aimé Césaire et Christophe Césaire, petit fils d’Aimé Césaire.

Quelques jours après, la bibliothèque Plaisance sera renommée bibliothèque Aimé Césaire, « pour que la mémoire de cette figure emblématique des Antilles et de Paris continue de vivre au coeur
de la capitale 
».