Un consortium de bibliothèques s'abreuve en ebooks chez Smashwords

Clément Solym - 28.06.2012

Edition - Bibliothèques - bibliothèques - Smashwords - autoédition


Le groupement de bibliothèques Califa, le plus grand réseau d'établissement de la Californie, se porte bien. Si bien que le consortium a levé des fonds substantiels pour alimenter ses étagères numériques en ebooks venus tout droit de Smashwords, la vitrine des éditeurs indépendants et des auteurs autoédités.

 

Le partenariat était déjà d'une ampleur conséquente, avec 30.000 $ posés sur la table par le consortium, mais il a franchi un nouveau palier avec l'ajout de 295.000 $ à cet investissement initial. Le consortium Califa, fort de 220 établissements, dont la Kensal Rise Library, aura ainsi accès à près d'une dizaine de milliers de titres, disponibles à l'achat pour 3 $. Ils seront stockés par les bons soins d'Adobe Content Server, pour 10.000 $, auxquels on ajoutera 1.500 $ de maintenance pour l'année.


 

 

« Les gens de Califa cumulent qualité professionnelle, agrégation des services et utilisation des DRM. Ils veulent acheter le livre, puis le prêter à l'unité, et nous soutenons vivement cette approche » a déclaré Mark Coker, le PDG de Smashwords. « Les autres éditeurs pensent que les bibliothèques les cannibalisent, mais nos partenaires sont bien plus progressistes » a-t-il poursuivi, en soulignant que le prêt des ebooks permettrait aux auteurs et éditeurs indépendants de multiplier leurs chiffres de vente.

 

Et pour ne pas arrêter la collaboration à une simple transaction, les usagers des bibliothèques Califa seront invités à utiliser l'interface du consortium pour télécharger leurs manuscrits sur Smashwords, et peut-être rejoindre les rayons immatériels de leur bibliothèque préférée. Par ailleurs, Smashwords proposera bientôt à ses membres de fixer eux-mêmes le  prix de leur manuscrit, ce qui leur permettra, dans un élan de générosité, d'en offrir un exemplaire aux bibliothèques Califa.

 

Smashwords compte à l'heure actuelle 45.000 membres, et s'approche des 5 milliards de mots publiés.