Un cours de physique quantique aux côtés d'Harry Potter

Clément Solym - 11.10.2012

Edition - International - J.K Rowling - Harry Potter - Physique quantique


Avec ses nombreux coups de baguette magique, assortis de ses jeux de lévitation et autres téléportations, l'univers de la saga  Harry Potter est un monde bien étrange pour le commun des Moldus. Et pourtant, un physicien et un magicien se sont associés pour concocter des démonstrations visant à expliquer les principes de la physique quantique et les relier à certaines spécificités de la réalité imaginée par J.K Rowling. L'univers du sorcier adolescent n'est peut-être pas si éloigné du nôtre...

 

 

Krister Shalm est un physicien chercheur de l'Institute for Quantum Computing de Waterloo au Canada, autoproclamé le physicien dansant. Son partenaire, Dan Trommater, est un homme de spectacle, officiant sur les planches en qualité de magicien.

 

Au cours de leur show, le premier s'attache à décrypter dans un langage simple les aspects bizarres de la physique quantique, tandis que le second complète la démonstration en illustrant les phénomènes par ses prestidigitations. Les deux larrons utilisent par exemple le chat de Schrödinger, un concept scientifique utilisé pour incarner le paradoxe, à des fins d'explications de la fameuse prophétie qui veut que l'élu, ou l'autre dont on ne prononce pas le nom, meure à la fin...

 

Krister Shalm a expliqué sa démarche : « Je suis un fan de Harry Potter, et j'ai pensé que nous étions en train de faire des choses très similaires dans le laboratoire. Cela semblait être le véhicule parfait pour expliquer certaines des choses que nous faisions dans la mécanique quantique. »

 

Une vidéo d'une de leurs interventions, au sein de l'université de Toronto, est consultable en ligne :