Un défilé de Servantes écarlates à Londres

Bouder Robin - 31.07.2017

Edition - Société - the handmaid's tale - la servante écarlate - roman dystopique


On connaissait les Marcheurs blancs à Paris, il y a maintenant les Servantes écarlates à Londres. C'est un défilé bien curieux qu'ont pu observer les passants dans les rues londoniennes le 28 juillet : des femmes vêtues de la tenue caractéristique des Servantes écarlates, ces femmes destinées à la reproduction dans la série The Handmaid's Tale, diffusée sur Hulu aux États-Unis et OCS en France.


The Handmaid's Tale, avec Elizabeth Moss et Joseph Fiennes, d'après le roman de Margaret Atwood


 

Vintage, éditeur anglais du roman de Margaret Atwood qui a inspiré la série, a organisé l'événement pour célébrer la diffusion du 10e et dernier épisode sur Channel 4, en partenariat avec l'agence de création Jack Arts. Une bonne façon de promouvoir la série, dont le succès phénoménal a eu un impact important sur les ventes du livre.

 

Publié en 1985, le roman a trouvé un nouveau public suite à l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Quant à la série, il est évident qu'elle a également participé au succès du livre, le propulsant en tête des ventes 8 semaines durant, au Royaume-Uni ; de manière générale, le genre dystopique attire – Black Mirror, si tu nous entends – et The Handmaid's Tale a su captiver son public par son réalisme terrifiant et son esthétique particulière.

 

Féminisme et inspiration : Margaret Atwood interviewée par Emma Watson
 

Portée par l'incroyable Elizabeth Moss, l'intrigue raconte comment le gouvernement américain a rabaissé les femmes au rang d'objets : les plus chanceuses deviennent épouses des hommes riches, d'autres se retrouvent domestiques tandis que les femmes de la dernière caste sont contraintes de mettre leur fertilité au service de leurs maîtres. Un tableau terrifiant qui fait frissonner, tant il trouve parfaitement sa place en ce moment, avec tous les débats sur l'avortement et les droits des femmes qui font rage.

 

 

 

Ce n'est pas la première fois que des femmes déguisées en Servantes écarlates défilent dans les rues. S'il s'agit cette fois-ci de promouvoir la diffusion du dernier épisode de la saison au Royaume-Uni, d'autres groupes avaient utilisé la désormais célèbre cape rouge et le couvre-chef blanc pour protester contre des mesures du gouvernement américain, notamment concernant l'avortement.
 

Vêtues en Servantes écarlates, elles protestent
contre les mesures anti-avortement

 

Les photos de l'événement ont été publiées sur les réseaux sociaux accompagnées du hashtag #HandmaidsInLondon. Si vous aviez du mal à vous projeter dans ce futur de cauchemar, voilà pour vous...



Via The Bookseller