Un des plus anciens éditeurs de Suède racheté par un service de livres audio

Antoine Oury - 24.06.2016

Edition - International - Suède édition - Storytel audio ebooks - Norstedts Stockholm


La nouvelle ressemble à une banale annonce de rachat, mais elle a provoqué un petit séisme dans le milieu de l'édition en Suède. D'abord, en raison du montant en jeu : 152 millions de couronnes suédoises, soit 16 millions € environ. Ensuite, pour les acteurs impliqués : Norstedts, une des plus vieilles maisons d'édition du pays, et Storytel, un service de livres audio et numériques par abonnement.

 

Norstedts - Frankfurt Buchmesse 2015

Le stand de Norstedts à la Foire de Francfort 2015 (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Il s'agit de la plus importante transaction dans le monde de l'édition suédoise, au vu des montants en jeu, mais aussi de son aspect symbolique. Storytel est une société fondée en 2005, parmi les premières à se présenter comme le « Spotify du livre », puisqu'elle donne accès, par abonnement, à des livres audio et des livres numériques dans une offre dite « illimitée ». Au départ réservée aux livres audio, elle comprend désormais des livres numériques.

 

En 2013, déjà, Storytel faisait état d'une croissance de 600 % dans le pays, portée par les livres audio, très appréciés en Suède. Depuis, la success story continue : en mai dernier, Storytel rachetait le service danois Mofibo, qui occupe le même créneau au Danemark. Quelques mois plus tard, c'est donc un éditeur « traditionnel », Norstedts, qui bascule dans le giron de Storytel, grâce à des prêts bancaires.

 

Et pas n'importe quel éditeur, puisque l'on parle d'un des plus anciens du monde du livre suédois. Il ne s'agit pas de la première acquisition d'une société de ce genre par Storytel, puisque ce dernier avait acquis les maisons Massolit et B. Whalströms en 2015.

 

Eva Gedin, directrice de Norstedts, assure que la transition s'est faite sans heurts, et que l'organisation au sein de la maison reste la même qu'auparavant. « Storytel connaît bien nos activités et a une attitude très respectueuse vis-à-vis de notre manière de travailler », a-t-elle expliqué à la Sveriges Radio. Si la ligne éditoriale de la maison ne sera pas modifiée par le rachat, Storytel va, a priori, investir dans l'édition de livres audio au sein de la maison. Et notamment en direction des titres de fonds de Norstedts, maison des livres de la saga Millenium et d'Astrid Lindgren.

 

Après plusieurs années de difficultés financières, Norstedts a retrouvé l'équilibre en 2015 avec un chiffre d'affaires de 435 millions de couronnes suédoises (46 millions €) et un bénéfice de 37 millions de couronnes suédoises (3,9 millions €). La valeur actuelle de Storytel est estimée à 1,4 milliard de couronnes suédoises, soit 148 millions €. 

 

S'il reste élevé, le prix payé par Storytel n'est rien en comparaison de la valeur estimée de Norstedts il y a quelques années, 600 millions de couronnes, soit plus de 60 millions €, contre les 16 millions € payés aujourd'hui par Storytel. En Suède, certains y voient la déliquescence de l'édition, et d'une maison prestigieuse, dès lors que les investisseurs s'en mêlent. Norstedts était la propriété de Kooperativa Förbundet (KF), une coopérative de consommation, depuis 1997.