Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Un Doctor Sleep dédicacé par Stephen King, ça rapporte gros

Nicolas Gary - 20.11.2013

Edition - Société - Stephen King - Doctor Sleep - livre dédicacé


La venue du Maître en France aura été un événement particulièrement bien orchestré. C'était la première visite de Stephen King en France, et les interventions dans la presse, conférences, rencontres, et autres dédicaces se sont multipliées. Et ce, jusqu'au point d'orgue de la soirée du samedi au Grand Rex, avec Augustin Trapenard et le romancier Maxime Chattam. 

 

 

 

 

Cette dernière étape de la tournée promotionnelle parisienne ne s'est cependant pas conclue sans quelques regrets. En effet, pour 31 €, soit le coût du ticket d'entrée, un exemplaire dédicacé (présigné) de Doctor Sleep était remis, dans une distribution aléatoire. En réalité, seuls 100 titres auraient été présignés. 

 

Cependant, la venue de King en France, l'exemplaire du dernier roman dédicacé, voilà qui a pris une saveur de pilleurs de dédicaces au Festival de la BD d'Angoulême. À l'occasion du FIBD, le fait est connu, des chasseurs de dédicaces opèrent sans vergogne ou presque, achetant tout une pile de livres, pour laquelle ils sollicitent le dessinateur. De quoi profiter d'un stock d'exclusivités, que l'on revend par la suite directement sur les sites traditionnels. 

 

En janvier 2012, le Salon du livre de Paris avait annoncé la prise de mesures fermes pour lutter contre ces pratiques. « La dédicace, qui ne devrait être qu'une rencontre entre un lecteur passionné et un dessinateur, s'est transformée depuis quelque temps en un trafic du fait d'individus dont le seul but est celui de l'argent malhonnêtement gagné », assuraient les organisateurs. 

 

La tournée promotionnelle du King entachée

 

Dans le cas de Stephen King, ce n'est pas la chasse à la dédicace, qui s'est organisée, mais une sorte de suspicion de la part des fans : la distribution était-elle si aléatoire que promis par l'éditeur ? Plusieurs échos de cette soirée font part d'une vive déception, et surtout, d'un sentiment d'avoir été floué quant aux chances réelles de pouvoir obtenir un exemplaire du roman signé de la main du King. On rapporte même que certains membres du staff du Rex auraient été vus revendant le tee-shirt estampillé Stephen King Docteur Sleep Tour 2013. Il n'existe pas de petits profits.

 

Le site Stephen King France est également intervenu assez rapidement, pour signaler que la décence ne résistait pas vraiment à l'appât du gain. 

 

 

 

« Un fan ne revend pas », nous explique la responsable du site, écoeurée de ces pratiques. L'offre proposée sur eBay ne pourrait que découler d'un membre du personnel, puisque l'on y retrouve l'ensemble des goddies accompagnant le livre : affiche du cocktail, tee-shirt et badge du staff... Aujourd'hui, l'enchère sur eBay a atteint 301 €. 

 

 

 

 

Le business de la collectionnite

 

« Le commerce des collectionneurs est lucratif et je ne suis pas dans cette optique là, si certains veulent mettre un SMIC pour une signature je ne comprends pas, mais ça ne me regarde pas... Ce qui est plus dérangeant là c'est que cette personne a peut être privé un fan d'une signature juste pour se faire un peu d'argent », nous précise Émilie, de Stephen King France. 

 

C'est que, déjà, le 13 novembre, était organisée une séance de dédicace au MK2 Bibliothèque, entre 13h et 15h. Une file d'attente et surtout, de la patience, le tout encadré par des conditions drastiques : signature exclusivement du dernier livre, un seul ouvrage par personne, pas de flash pour les photos. Le King, ça se mérite.

 

« Si on regarde le nombre de déçus à la séance de dédicaces de mercredi et le nombre quiespérait avoir quelque chose samedi », poursuit Émilie, « alors on comprend combien la grogne a pu être importante sur Twitter notamment ». 

 

« Je me suis rangée de leur côté, j'ai vécu les déceptions de l'intérieur et j'ai eu beaucoup de mots à ce sujet, ça me touche forcément. Mais le sentiment général qui ressort là c'est celui d'un dégoût parce que tout porte à croire que le livre a été "subtilisé". Si la revente avait été faite par quelqu'un qui a attendu pour faire signer mercredi, ça serait sans doute mieux passé ! »

 

Pour ceux qui n'auront pas eu la possibilité d'assister à la soirée, on pourra retrouver le compte-rendu, avec photos et vidéos, à cette adresse.