Antoine Bello offre une année de droits d'auteurs à Wikipedia

Nicolas Gary - 27.09.2015

Edition - International - Antoine Bello thriller - droit auteur - don Wikipédia encyclopédie


C’est une première dans l’histoire de l’encyclopédie en ligne. Antoine Bello, écrivain franco-américain vient de céder une année entière de revenus à Wikipédia, pour remercier l’encyclopédie en ligne des services qu’elle a pu lui rendre. Cette dernière lui a offert une inspiration essentielle dans l’écriture du Consortium de Falsification du Réel – l’organisation secrète au cœur de ses deux romans, Les Falsificateurs (2007) et Les Éclaireurs (2009). Son troisième tome est sorti en mars, et d’une certaine manière, il rembourse sa dette aujourd'hui.

 

Antoine Bello auteur Droits rémunération wikipedia don

Antoine Bello, CC-by-SA 3.0

 

 

Que ce soit pour les sources, les noms des personnages, ou plus globalement, pour la générosité qui forme l’ADN même de la plateforme, Antoine Bello s’est lancé. « Afin de garantir son indépendance, Wikipédia ne recourt pas à la publicité et ne collecte pas de données sur ses utilisateurs. Si, comme moi, vous partagez les valeurs de Wikipédia – l’accès universel au savoir, la pluralité linguistique, le dialogue, la tolérance pour n’en citer que quelques-unes – et que vous souhaitez marquer votre soutien à l’une des plus belles aventures humaines du siècle (je pèse mes mots) vous pouvez donner en ligne. » Et en suivant ce lien, précisément.

 

Une année de droits d'auteur reversés, inédit

 

Et Antoine Bello, pour joindre l’acte à la parole, annonce : « J’ai quant à moi choisi de verser l’intégralité de mes droits d’auteurs 2014 à Wikipédia. »

 

Un geste inédit, assure la Fondation Wikimedia, qui apporte quelques précisions. Le montant versé est de 50.000 €, « la première fois dans l’histoire de Wikipédia qu’un autour nous donne une année de droits d’auteur ». Bello a expliqué plus d’une fois ce qu’il devait à l’encyclopédie, notamment pour l’écriture de Les Éclaireurs. « Chaque fois que j’y recours, je pense que des gens ont pris du temps, et ont consacré de longues soirées pour cela. Et je me demande : «Qui sont ces gens ? Pourquoi l’ont-ils fait ? Quel appétit pour la connaissance et son partage vous devez avoir.» Et je me sens béni que des gens agissent ainsi. »

 

Arrière-petit-neveu de Marcel Aymé, il est né et a vécu en France, mais réside désormais à New York. Et pour son dernier ouvrage, publié en 2015, il a une fois de plus puisé dans l’encyclopédie pour construire son ouvrage. Les producteurs se déroule six années après Les Éclaireurs, et met en scène, entre autres, une contamination à vaste échelle de la grippe H1N1. Et c’est dans Wikipédia qu’il a trouvé des sources de renseignements indispensables.

 

Je voudrais attirer l’attention de tout un chacun parce que je pense que les gens bénéficient de ce miracle et ne se rendent pas compte que c’en est un.  Antoine Bello

 

 

Des éléments sur les maladies infectieuses, notamment celles qui tuèrent des dizaines de millions de Chinois durant le Moyen Âge... « Je pensais bien évidemment à Ebola ou au Sida, et à la grande peste d’Europe au XIVe siècle, mais quand vous vous rendez sur Wikipédia, vous découvrez des pages sur des centaines d’autres épidémies. Soudain, le monde est différent. Ce ne sont plus seulement l’Europe et les États-Unis. Ce ne sont plus ces 20 dernières années. Pas plus que le christianisme. Soudain, vous vous rendez compte que le monde est beaucoup plus grand que vous ne le pensiez. Et dans le même temps, il est à portée de main, grâce à Wikipédia. »

 

Ce don est une goutte d’eau dans les comptes de l’encyclopédie, mais une symbolique forte, précise l’auteur qui se décrit volontiers comme « citoyen du monde ». « Je voudrais attirer l’attention de tout un chacun parce que je pense que les gens bénéficient de ce miracle et ne se rendent pas compte que c’en est un. » Plus de 250 langues, près de 70.000 éditeurs bénévoles actifs, des milliers d’autres contributeurs et 36 millions d’articles au service de 400 millions de lecteurs... De quoi laisser rêveur. 

 

De la page blanche, à la générosité du geste

 

La Fondation Wikimedia est évidemment reconnaissante « pour son esprit de générosité. Dans le monde des lettres, les écrivains commencent par une page blanche. Ils puisent dans leur inspiration pour remplir la page de sens. Il faut puiser dans son inspiration pour faire un don à Wikipédia d’une manière totalement nouvelle », note Jonathan Curiel, responsable de la communication chez Wikimedia. 

 

Pourquoi j'ai décidé de donner l'intégralité de mes droits d'auteur à Wikipedia.

Posted by Antoine Bello on vendredi 4 septembre 2015

 

 

D’autres écrivains, au fil du temps, ont choisi de soutenir l’encyclopédie, sans être nécessairement autant médiatisé – mais également parce que leurs dons pouvaient être moins considérables. Jasha M. Levi, en 2012, avait assuré : « Sans accès à ses informations, il ne m’aurait pas été possible de faire comprendre à mes lecteurs l’ensemble de ces petits événements survenus en Yougoslavie, en Europe et durant la Seconde Guerre mondiale, peu connus. » Et de reconnaître que son travail fictionnel devait beaucoup à la plateforme. 

 

Ces témoignages auront aussi le mérite de souligner la médiocrité d’autres écrivains, qui auront abondamment copier/coller les pages de Wikipédia, sans avoir eu même la décence de citer leurs sources. Il aura même fallu attendre deux ans, et l’édition poche uniquement, pour que Michel Houellebecq remercie l’encyclopédie. Pourtant, La carte et le territoire avait su puiser bien plus que de l’inspiration dans l’encyclopédie.


Pour approfondir

Editeur :
Genre : litterature...
Total pages : 528
Traducteur :
ISBN : 9782070147854

Les producteurs

de Antoine Bello

Sliv Dartunghuver vient d'accéder aux instances dirigeantes du Consortium de Falsification du Réel, organisation secrète internationale qui s'efforce de maintenir une harmonie relative sur la planète en construisant de toutes pièces les légendes dont l'humanité a besoin. Or le CFR est dans la tourmente, menacé par la divulgation de documents internes et décrédibilisé par plusieurs échecs (dont la création d'Al-Qaida, pure fiction née des cerveaux des falsificateurs du CFR dans le but de faire comprendre au monde la menace de l'extrémisme islamiste). Avec l'aide de ses amis Youssef et Maga, et de la belle et redoutable Lena, Sliv se lance dans une série de mystifications toujours plus audacieuses, qui l'entraînent de Hollywood à Hong Kong, de Sydney à Veracruz, et jettent un jour nouveau sur l'élection d'Obama, l'épidémie de grippe H1N1 et la découverte d'une fascinante cité maya. La jubilation de l'auteur à échafauder des scénarios vertigineux transparaît à chaque page de ce récit à la fois divertissant et profond. Les producteurs est la suite des Falsificateurs et des Éclaireurs (Prix France-Culture Télérama 2009) mais peut se lire indépendamment.

J'achète ce livre grand format à 21.50 €

J'achète ce livre numérique à 15.99 €