Un éditeur raconte son métier : Les lettres d'Alberto Mondadori

Cécile Mazin - 04.12.2014

Edition - International - Alberto Mondadori - métier éditeur - Italie groupe


L'éditeur italien il Saggiatore vient de publier les lettres d'Alberto Mondadori, le fils du célèbre fondateur de la maison d'édition homonyme. Inutile de préciser que, si la maison est indépendante du groupe Mondadori, elle a été créé en 1958 par Alberto Mondadori lui-même.

 

 

 

En 1957, Alberto Mondadori décide de s'éloigner de l'entreprise de son père, pour lequel il travaillait en tant que directeur éditorial, afin de créer sa propre maison d'édition, il Saggiatore. Il écrit à Aldo Palazzeschi, auteur qui avait adhéré, dans un premier temps, au Futurisme italien, pour lui expliquer ce que veut dire être un éditeur et savoir se confronter avec son temps, selon lui.

 

En tant qu'éditeur, Alberto connaissait son métier : « Je dois avoir confiance en tes contemporains, même si, les philologues disent qu'en la matière, il vaut le principe de la polychromie. Certains sont proches de leurs propres contemporains, d'autres, ne parviendront jamais être raccords avec leur temps, et ensuite, il existe des gens comme toi, qui font du contemporain leur métier, de ton futur et de celui des autres. » 

 

Les lettres résument trente ans de correspondances entre Alberto Mondadori et ses auteurs, collègues, fonctionnaires, personnel de la maison d'édition et amis dans le panorama culturel italien  comme international. Mais pas uniquement. Elles sont la concrétisation de sa conception du métier : « Un éditeur doit toujours mener à bien son projet, quoiqu'il arrive. » (via First)