Un employé de PRH démissionne après des accusations de harcèlement

Antoine Oury - 06.12.2017

Edition - Société - Giuseppe Castellano Charlyne Yi - Charlyne Yi Penguin Random House - Giuseppe Castellano PRH


Giuseppe Castellano, directeur artistique au sein de Penguin Workshop, une filiale de Penguin Random House destinée aux ouvrages jeunesse, vient de démissionner. Sa décision a été prise après plusieurs semaines d'une polémique après des accusations de harcèlement sexuel à son encontre, émises par Charlyne Yi, actrice, scénariste et musicienne. Les faits se seraient produits au cours d'un rendez-vous professionnel.


Penguin Random House, The Girl On The Train - Frankfurt Buchmesse 2015
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 


Le 14 novembre dernier, l'actrice Charlyne Yi publiait sur Twitter une accusation de harcèlement sexuel à l'encontre de Giuseppe Castellano, directeur artistique chez Penguin Workshop : d'après elle, un rendez-vous pris dans la perspective d'un ouvrage signé par Yi se serait terminé par des avances de Castellano. Mais également des demandes insistantes pour monter dans sa chambre d'hôtel. L'actrice avait finalement réussi à éconduire le directeur artistique.

 

Sur son blog, Castellano avait affirmé que le récit fait par Yi était « faux » et démentait « toutes les accusations portées à [s]on encontre ». Dans un nouveau post publié sur son site personnel, le directeur artistique et illustrateur a annoncé sa démission : « J'espère que tous ceux qui me connaissent n'ont pas besoin que j'écrive ceci : l'histoire de Mme Yi est fausse », écrit-il néanmoins.

 

Il relate sa version des faits, expliquant que leur rendez-vous s'était bien passé, et que l'un et l'autre avaient commencé à évoquer des souvenirs et utilisant chacun « un langage plutôt grossier » au cours de leurs discussions. Selon lui, la soirée s'est bien terminée, et les excuses qu'il a pu lui faire plus tard dans la soirée concernaient ces mots grossiers, rien de plus. « J'ai bêtement cru que je m'étais fait une amie », assure Castellano.

 

Piquée au vif par un texte qui l'accusait une fois de plus de mentir, Yi a finalement publié une partie de leurs échanges sur Twitter, faisant notamment état des excuses de Castellano pour « son comportement » ce soir-là.

 

 

Le dramaturge Israël Horovitz accusé de harcèlement
et d'agressions sexuelles


Dans son article, le directeur artistique assure qu'il quitte Penguin suite aux multiples messages qu'il a reçus sur les réseaux sociaux après les accusations de Charlyne Yi. Cette dernière expliquait, le 1er décembre dernier, qu'elle avait été contactée par les ressources humaines de Penguin. Selon elle, une enquête interne avait conclu à la culpabilité du directeur artistique, ce qui a mené à sa démission.


via Publishers Weekly