Un enseignant de Dijon aurait giflé un élève : le grand recommencement ?

Clément Solym - 23.09.2008

Edition - Société - Dijon - gifle - professeur


Personne n'a pu oublier cette affaire portée devant les tribunaux, où un enseignant avait giflé un élève, lequel l'avait traité de connard. José Laboureur écopait finalement de 500 € d'amende, et décidait de ne pas faire appel, pour en finir avec cette sinistre histoire.

La vie n'est-elle alors qu'un éternel recommencement ? Nous apprenons en effet que le 12 septembre, un professeur de collège est intervenu durant une rixe entre deux élèves de CM2. L'un des deux rentra chez lui « en sanglots » et raconta à son père que l'enseignant l'avait giflé. Son père a alors porté plainte immédiatement.

Pourtant, l'inspecteur d'Académie, François Cauvez, reste circonspect, car « rien ne permet d'attester que l'un des deux enfants ait reçu une gifle de la part de l'enseignant ». Étant intervenu « car il est de son devoir de protéger leur intégrité physique », M. Cauvez ajoute qu'en plus de la plainte, le parent d'élève est venu insulter copieusement ledit professeur.

Ce dernier n'a toujours pas été entendu par la police à cette heure.