Un étudiant américain devient bouquiniste pour payer ses études

Clément Solym - 10.10.2012

Edition - Librairies - bouquiniste - Tennessee - étudiant


Au choix : soit il n'a pas froid aux yeux, soit il est dans une situation financière douloureuse. En tout cas, Trent Crowthers, étudiant du Teenesse a décidé d'ouvrir une librairie d'occasion pour régler ses frais de scolarité. La télévision d'Alabama, WTVY, qui rapporte ce fait divers, souligne également que l'adolescent a 17 ans. Évidemment, l'âge où l'on n'est pas sérieux...

 

 

Crédit Nashville News

 

 

« J'ai décidé que j'avais besoin de trouver un moyen pour obtenir un peu plus d'argent pour le collège », explique Trent. Sa boutique est relativement petite, et son fonds de commerce repose sur les 600 $ que ses parents lui ont donnés pour financer le début de son entreprise.

 

Ses premiers achats, il les a faits sur eBay et s'est ainsi constitué un stock, avec pour perspective de réunir les fonds qui paieront son inscription à l'université. Et c'est dans une grande de Nolensville qu'il s'est installé, mais désormais son stock excède largement l'espace disponible. « C'est juste un minuscule espace, par rapport à tous les livres que nous avons », assure-t-il. 

 

Après un passage à Knoxville, il s'est en effet retrouvé avec un fonds de catalogue de 14.000 titres. Ses prix vont de 3 $ à 4 $, et c'est avec patience que l'adolescent entend monter son commerce et constituer son capital. Et d'ajouter que si certains croient que la librairie est en train de mourir, la vie des livres est infinie, surtout avec des tarifs comme les siens. 

 

« Ce que je ferai probablement, c'est de laisser à mon petit frère la boutique, et de cette manière, il pourra gagner de l'argent à son tour. Il faudra un peu de temps pour économiser plus d'argent. » Son avenir, c'est dans les universités d'Ohio State ou Georgia State qu'il l'envisage. Il aimerait devenir médecin.