Un exemplaire des Contes de Beedle le Barde écrit et illustré par Rowling aux enchères

Antoine Oury - 14.11.2016

Edition - International - Contes de Beedle le Barde livre - enchères Harry Potter - enchères JK Rowling


Avis aux moldus collectionneurs : un exemplaire rare — quasi unique, en réalité — des Contes de Beedle le Barde, parus en 2008, sera en vente au mois de décembre à Londres. Sa particularité ? Il est entièrement écrit et illustré à la main par J.K. Rowling elle-même. Seuls 7 exemplaires de cette petite merveille existent dans le monde...

 

Capture d'écran vidéo Sothebys

 

 

« Les Contes de Beedle le Barde, traduits d'après les runes d'origine par J.K. Rowling » annonce la page de garde de l'exemplaire du recueil proposé par la maison de vente aux enchères Sothebys. Le timing est parfait, puisque le nouveau film de l'univers Harry Potter, Les Animaux fantastiques, sera au cinéma le même mois. 

 

Sothebys espère donc faire du bruit avec la vente de ce troisième exemplaire dans la série de 7 recueils des Contes que J.K. Rowling avait signé de sa propre main. Celui qui sera vendu le mois prochain était destiné à l'éditeur britannique Barry Cunningham, celui-là même qui avait accepté de publier le premier volume d'Harry Potter, alors que J.K. Rowling tentait vainement sa chance auprès de nombreuses maisons d'édition.

 

« Pour Barry, l'homme qui pensait qu'un roman beaucoup trop long sur un garçon sorcier à lunettes pourrait se vendre... MERCI » avait écrit Rowling en guise de dédicace. Visiblement, Barry a aujourd'hui besoin d'argent, ou fait de la place chez lui...

 

Quoi qu'il en soit, Sothebys estime des enchères entre 300.000 et 500.000 £ (entre 350.000 et 580.000 €) pour cet exemplaire des Contes. En réalité, les sommes devraient s'envoler puisqu'un exemplaire s'était vendu 1,95 million £ (2,25 millions €) en 2007, au bénéfice de l'association Lumos, créée par Rowling elle-même pour venir en aide aux enfants séparés de leurs parents. C'est Amazon qui avait alors remporté l'enchère.

 

Pontus Silfverstolpe, qui n'est pas un sorcier mais le fondateur de la plateforme Barnebys, moteur de recherche d'antiquités et d'objets vendus aux enchères, estime que « [t]out ce qui concerne Harry Potter, les films, les costumes ou les acteurs a un potentiel de vente très important. Les prix n'ont eu de cesse de grimper sur la dernière décennie. »

 

En effet, les enchères se suivent et, si les objets sont variés, se ressemblent quant aux sommes astronomiques en jeu : la chaise sur laquelle J.K. Rowling a écrit les plus fameuses lignes de sa saga s'est vendue pour 394.000 $ en avril dernier...

 

 

 

Le manuscrit est relié en cuir marocain, et présente sur sa couverture 7 pierres semi-précieuses de rhodochrosite, associée à l'amour, à l'équilibre et au bonheur au quotidien, comme le souligne elle-même Rowling à la fin du livre. L'auteure avait réalisé 7 exemplaires à la main des Contes, destinés aux personnes qui lui étaient les plus chères.

 

Le livre sera exposé à Sotheby's Londres du 9 au 13 décembre, avec une mise en vente le 13 décembre.