Un garage devenu librairie, avec thé et café

Clément Solym - 20.11.2020

Edition - Librairies - garage librairie livres - thé café librairie


Le hérisson, ça pique, mais c’est pas méchant, mais ça pique. Ou alors, ça propose du thé, du café et de livres, quand cela se change en librairie. A Badonviller (Meurthe-et-Moselle), s’est ainsi ouverte la Librairie du Hérisson, dirigée par Aurélie Vo Van Tao. Ouverte fin octobre, elle a affronté le confinement et recharge ses batteries pour la réouverture — presque littéralement.


 

La municipalité ne s’y attendait manifestement pas : l’atelier de réparation pour petites machines agricoles qui avait ouvert en début d’année a cédé une partie de son espace à la libraire. La partie bureau de cet espace a en effet été totalement réaménagée pour devenir une librairie, au 37 avenue de la Division Leclerc. 

Chose plus anecdotique, c’est dans ce même garage qu’Aurélie Vo Van Tao aura travaillé durant 17 années. Soucieuse d’offrir au sein d’un territoire rural un espace culturel, elle s’est lancée toute seule, avec avant tout l’idée d’un « lieu de partage et de créativité où, devant un café, un jus de fruits ou un thé, on peut venir choisir un livre, un manuel, une revue et prendre le temps de discuter littérature », explique-t-elle à L’Est républicain
 

8000 titres et des commandes en ligne


Une librairie appelée Hérisson (et non libellule ou papillon), parce que symbole de la campagne, tout à la fois en générosité et en avertissements quand on l’agace. Aujourd’hui, le lieu compte 8000 titres, et une belle résilience : la première ouverture était prévue pour le mois de mars, mais le confinement l’aura empêchée. 
 

Les coups de cœur du Hérisson !!  Le Hérisson continu à prendre vos commandes par mail



Cette fois, le 20 octobre fut la bonne, mais la seconde vague est venue la restreindre dans ses possibilités. Alors, elle s’est résignée et passe par le retrait dans sa boutique des livres commandés par internet. 


Crédit photo Librairie du Hérisson

 
« Il y a vraiment un besoin de lecture pendant le confinement et surtout chez nous à la campagne. On sent que les gens n’ont vraiment pas envie de s’ennuyer », rapporte France Bleu

Et les projets pour l’avenir ne manquent pas puisqu’elle envisage de monter un club de lecture, de développer un espace créatif, mais également de commercialiser des produits locaux, afin de favoriser la découverte — ou encore de créer, dans la commune, des projets culturels. 

Le succès est encore difficile à mesurer, mais l’enthousiasme des habitants se remarque : les commandes par téléphone ou mail n’ont pas manqué, avec des paniers de plusieurs livres… Qui s’y frotte, finalement, s’y pique avec plaisir.


crédit illustration : RyanMcGuire CC 0


Commentaires
Très belle transformation !

Belle aventure et courage à vous
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.