Un gigantesque procès attend Pearson, pour des données dérobées

Antoine Oury - 09.09.2019

Edition - Justice - Pearson proces - pearson hacker - pearson etats unis


En août dernier, la nouvelle d'un piratage de grande ampleur remontant à novembre 2018 et visant le géant britannique de l'édition scolaire, Pearson, avait laissé le secteur abasourdi. Des centaines de milliers de comptes d'utilisateurs, abritant les données d'autant d'élèves scolarisés au sein de 13.000 établissements américains, ont été pillés par des hackers. Et un procès se profile désormais pour Pearson, accusé de n'avoir pas garanti la sureté de ces données.

Pearson - London Book Fair 2018
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


La mère d'une des victimes du vol de données ayant frappé Pearson en novembre 2018, désignée sous le nom de Kylie S., a déposé une plainte visant Pearson Clinical Assessment devant une cour de Chicago. Le dossier, s'il est étudié par la juridiction, pourrait déboucher sur une condamnation de Pearson, qui se retrouverait contraint de verser des indemnités à des milliers d'élèves concernés.

En novembre dernier, un vol massif de données a en effet frappé les comptes des établissements scolaires clients du groupe d'édition, mais aussi ceux des élèves scolarisés dans ces infrastructures. Le FBI avait fait le bilan auprès du groupe en mars dernier : 13.000 établissements avaient été « visités » de manière virtuelle, avec les données de centaines de milliers d'élèves dérobées.

La plainte évoque près d'un million de victimes, dont les noms et prénoms, adresses mail et dates de naissance ont été dérobés. Pas de quoi s'inquiéter, promettait le groupe Pearson, mais le mal était fait néanmoins. 

Une faille de sécurité au sein du portail AIMSweb de Pearson, qui permet de gérer et d'accéder à ses cours en ligne, mais aussi d'observer sa progression et ses résultats, a été utilisé par les hackers pour dérober les données des utilisateurs. Le FBI n'avait pas décelé de motif derrière ce vol de données, pas plus qu'il n'avait pu identifier les coupables.
 

Pearson accusé de négligence


La plainte déposée par Kylie S. est bien dirigée contre Pearson : la mère d'élève estime que le groupe n'a pas mis en œuvre les moyens nécessaires pour empêcher ce vol de données, qui concerne tout de même des élèves scolarisés entre 2001 et 2016.

L'absence d'informations claires et précises, diffusées rapidement, porte préjudice à Pearson, estime d'abord la plaignante. « Même après les faits, Pearson a dissimulé ses informations aux élèves et à leurs tuteurs jusqu'en juillet 2019, lorsque Pearson Clinical a finalement prévenu les établissements concernés et diffusé un communiqué public », relève la plainte.
 

Les efforts de Pearson pour relativiser l'impact du vol n'ont pas vraiment eu d'effets auprès de Kylie S., qui assure que les victimes font face à « la menace permanente d'un vol d'identité, d'extorsion, de chantage ou de harcèlement ».

via CBS Chicago, Press Herald



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.