Un historien pense avoir retrouvé une autobiographie d'Adolf Hitler

Julien Helmlinger - 10.10.2016

Edition - International - histoire nazisme - Adolf Hitler - Allemagne dictateur biographie


En 1923, alors que le futur dictateur allemand semblait encore cantonné à son rôle d’orateur de brasserie munichoise, fut publié Adolf Hitler : Sein Leben und seine Reden. Une première biographie qui fut attribuée au baron et héros de guerre Adolf Victor von Koerber. Mais l’historien écossais Thomas Weber suggère qu’il s’agirait d’une première autobiographie. Le moustachu y est déjà décrit comme le sauveur de la nation germanique, comparé à un certain Jésus.

 

 

Selon certains universitaires, le baron allemand tenu pour auteur aurait plutôt été convié au projet biographique, car Adolf Hitler cherchait une figure conservatrice, sans lien connu avec le parti nazi, et dont le nom aiderait à légitimer l’ancien caporal comme leader potentiel. Il s’agirait donc d’une autobiographie, dont le contenu indiquerait que Hitler nourrissait déjà l’ambition de se placer à la tête de l’Allemagne.

 

Le célèbre Mein Kampf ne serait publié que deux ans plus tard. Thomas Weber, professeur d’Histoire à Aberdeen, s’étant documenté parmi les archives du baron Koerber à l’université de Witwatersrand de Johannesburg, est persuadé d’avoir découvert des preuves. Et notamment une déclaration sous serment de la veuve de l’éditeur et des notes du baron, indiquant que Hitler était au moins à l’initiative de la biographie et qu’il aurait été mis en relation avec Koerber par l’intermédiaire des soutiens au coup d’État manqué de la même année, putsch de la Brasserie.

 

Il aurait « apporté un livre en anticipation de la révolution, et nous voyons ici un politique qui comprend extrêmement bien le processus politique et sait comment produire un récit en faveur du genre de leader qu’il ne se sent pouvoir être que lui-même ».

 

La carrière de ghost writer se termina mal pour le baron. Il fut arrêté au lendemain d’une tentative d’assassinat ayant visé le Führer le 21 juillet 1944. Il fit un séjour dans les geôles de la Gestapo et en camp de concentration à la fin de la guerre. Thomas Weber publiera les fruits de ses recherches sur les origines du dictateur, dans un livre intitulé Metamorphosis : How Adolf Hitler Became a Nazi, l’an prochain.

 

(via NYTimes)