Un hommage national rendu à Jean d'Ormesson vendredi aux Invalides

Antoine Oury - 06.12.2017

Edition - Société - Jean d'Ormesson - Jean d'Ormesson Invalides - Jean d'Ormesson hommage


La disparition de Jean d'Ormesson aura suscité bien des réactions, et celle de l'Élysée sera d'organiser ce vendredi 8 décembre un hommage national à l'écrivain et académicien, décédé le 5 décembre 2017 à l'âge de 92 ans. Présidée par Emmanuel Macron, la cérémonie d'hommage se déroulera aux Invalides.


Jean d'Ormesson - Prix Clara 2015
Jean d'Ormesson et Erik Orsenna, en 2015 (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


L'Élysée a annoncé, ce mercredi 6 décembre, l'organisation d'un hommage national à l'écrivain Jean d'Ormesson, aux Invalides, à Paris. Pour le moment, le déroulé de la cérémonie et les conditions d'organisation n'ont pas encore été précisés. 

« Jean d’Ormesson, c’était l’esprit français. C’est-à-dire ce mélange incomparable d’élégance et de grâce, de profondeur sans lourdeur, de curiosité inépuisable et de goût de la vie. Il aura proclamé sa paresse et sa nonchalance mais laisse derrière lui une des œuvres les plus abondantes et les plus diverses de notre littérature contemporaine » a indiqué Emmanuel Macron dans un communiqué de presse publié mercredi 5 décembre.
 

« La vie de Jean d’Ormesson est indissociable de son goût constant pour le destin de la France et donc pour la politique. Directeur du Figaro dès 1974, il n’en quitta jamais les colonnes que jusque récemment il éclairait de sa plume acérée et de son jugement vif. Se réclamant des esprits libres qui avaient toujours marqué l’histoire de sa famille et du sens de l’État qui lui avait été légué par son père, il était d’un gaullisme européen et social, profondément français et profondément universel. Ses fonctions à l’UNESCO lui donnèrent tout loisir d’assouvir sa passion pour les autres cultures, les autres civilisations et ces voyages qu’il aimait tant » résumait encore le président de la République dans son communiqué.
 

Mort de l'extraordinaire Jean d'Ormesson