Un libraire contraint d'annuler une séance de dédicace de Zemmour

Julien Helmlinger - 02.01.2015

Edition - Librairies - Eric Zemmour - Polémique - Dédicaces


« Par mesure de sécurité », une séance de dédicace d'Éric Zemmour, qui devait se tenir ce 6 janvier à la librairie Filigranes, a finalement été annulée par la boutique bruxelloise. Pour causes : alors que le polémiste est attendu dans la capitale de l'Europe, le groupe d'extrême droite Nation et le collectif d'extrême gauche, le Comac, ont tous deux lancé leurs appels à manifester devant les adresses censées accueillir l'écrivain. Le Collectif contre l'Islamophobie en Belgique a quant à lui déposé une plainte pour « incitation à la haine raciale ».

 

 

Détournement, par un usager de Pixiz qui semble préférer Stephen King

 

 

Le suicide français, dernier brûlot signé Éric Zemmour, caracole souvent en tête des ventes en librairies depuis des semaines. Malgré ce succès commercial, Alexis Chaperon, directeur opérationnel de la boutique bruxelloise, interrogé par Lalibre.be, a confirmé l'information initialement relayée par la RTBF : « Nous appliquons le principe de précaution. La sécurité du personnel et de la librairie prime, nous avons donc décidé que le jeu n'en valait pas la chandelle. »

 

Le Collectif contre l'islamophobie, à l'origine de la plainte pour incitation à la haine raciale, aurait quant à lui plusieurs fois sollicité le bourgmestre de la capitale, Yvan Mayeur. Celui-ci n'aurait toutefois pas encore pris sa décision quant à une éventuelle interdiction de territoire, préférant se prononcer à la dernière minute. En effet, les appels à manifestations laissent craindre des débordements.

 

L'anecdote n'est pas sans rappeler l'annulation d'autres rencontres sous la pression de SOS Racisme, en France fin 2013, alors qu'y était annoncé Laurent Obertone, autre polémiste qui fait parfois grincer des dents. Pour la direction de la librairie Filigranes, ce n'est pas seulement la séance de dédicace qui est menacée, mais également la liberté d'expression. « Le rôle du libraire est de proposer des choix à ses clients en fonction de l'offre et non de voir ce qui peut se vendre ou non », estime Chaperon.

 

« Depuis la demande d'interdiction [de la venue de Zemmour, par une élue écologiste, NdA], le livre se vend à nouveau par brouettes », ajoute-t-il, interrogé par Le Soir. Mais le libraire se défend de toute prise de position idéologique en ayant invité l'écrivain en sa boutique pour cette séance de dédicace. « En rayons, à côté de son livre, figurent un bouquin contre Zemmour et l'ouvrage de l'historien américain Robert Paxton [un titre soutenant notamment que "l'argument de Zemmour sur Vichy est vide", NdA]. »

 

Le Cercle de Lorraine à Bruxelles, le B19 country club à Uccle, et le Cercle de Wallonie, n'ont en revanche pas renoncé à leur sulfureux invité du mois de janvier.