Un livre à 300 000 $ vendu par James Patterson, avec 24h de durée de vie

Cécile Mazin - 20.01.2015

Edition - International - James Patterson - promotion livre - publication opération


L'homme qui passe son temps désormais dans le soutien de la librairie indépendante a pour projet de sortir une édition très spéciale de son futur livre. Une opération de communication, autant que de sensibilisation jamais vue. Le roman Private Vegas sera vendu pour 300.000 $. Une provocation, pour l'homme qui a distribué un million de dollars aux libraires ? 

 

 

 

 

Il faudra être riche, vraiment riche, pour se procurer le prochain livre de Patterson. Mais pour le montant avancé – 294.038 $ en réalité, une paille – le lecteur en aura pour son argent. Le prix comprend en effet quelques bonus alléchants : un vol en première classe, destination inconnue, avec deux nuits dans un hôtel de luxe, une paire de jumelles de 14 carats, pour mieux voir sa chance, et un dîner de cinq plats en compagnie de Patterson.

 

Et pour couronner le tout, un exemplaire du livre, qui s'autodétruira 24 heures après le début de la lecture. Une autodestruction dont les détails ne sont pas connus, mais qui sera opérée par explosion (si, si), le tout sous le regard d'une équipe de déminage, la SWAT, rien que ça. 

 

« C'est un gars super terre-à-terre, mais il cohabite avec une foule de multimilliardaires, donc pour une personne qui est grand fan de Patterson, cela pourrait être de la menue monnaie, et s'avérer drôle », explique Susan Holden, directrice générale de l'agence publication Mother New York qui est à l'origine de ce projet.

 

Et d'ailleurs, selon Patterson lui-même, il n'est pas impossible qu'un de ses amis soit intéressé. 

 

Pour le commun des mortels, l'ouvrage sortira en format classique – celui qui n'explose pas – le 26 janvier, chez Little, Brown. Cela dit, un autre point intéressant : 1000 lecteurs seront en mesure de lire le livre en format numérique gratuitement. Le mercredi 21, à midi, des codes seront distribués sur le site Self Destructiong Book. Des codes qui disparaîtront 24 heures après le début de la lecture...

 

Le roman se déroule à Las Vegas, « ville de contradictions ». Des gens de toutes sortes se retrouvent dans les rues, avec des secrets à cacher, ou une vie entière à oublier. « L'endroit parfait pour les affaires lucratives de Lester Olsen. Il lui arrive de traiter avec de magnifiques jeunes femmes, dans des restaurants cinq étoiles », précise l'éditeur. Et puis du luxe, beaucoup de luxe.

 

Avec plus de 300 millions d'exemplaires de livres vendus, à travers le monde, Patterson peut bien s'offrir aujourd'hui ce genre d'excentricité. « L'agence de publicitaire est brillante. Mother est venu avec l'idée scandaleuse du livre qui s'autodétruit. Mais je dois admettre que c'était superbe. Un rêve de client », estime Patterson. (via New York Times)