medias

Un livre caricatural sur Molenbeek crée la polémique

Victor De Sepausy - 07.12.2016

Edition - International - livre - Molenbeek - Gadaleta


En publiant Entretien à Molenbeek, Annalisa Gadaleta, échevine Ecolo-Groen de la commune bruxelloise, a créé la polémique. Il faut dire qu’au travers de ces échanges noués avec le sociologue italien Leonardo Palmissano, l’élue se montre souvent caricaturale dans son propos à l’encontre de la population marocaine implantée à Molenbeek.

 

 

On retrouve de nombreuses pratiques présentées de façon très négative. Ainsi, si les hommes marocains vont souvent chercher leur femme au Maroc, ce serait pour pouvoir exercer sur elle un plus grand contrôle. L’élue des Vert déplore aussi que dans de nombreuses rues de Molenbeek, on se croirait au Maghreb.

 

Le versement d’allocations familiales est également vu comme l’explication aux familles nombreuses des immigrés marocains. Face à ces affirmations qui ne sont pas pour nourrir la paix sociale, les directions de Groen ! et d’Écolo se dégagent de toute responsabilité et remettent en cause sévèrement Annalisa Gadaleta.

 

Face à cette polémique, l'auteure regrette que l'on résume son livre à quelques phrases sorties de leur contexte. S'exprimant sur son profil Facebook, elle souhaite ouvrir le débat.

 

C'est aussi sur Facebook que la section de Molenbeek-Saint-Jean du Parti Socialiste a vivement réagi à travers un communiqué pour dénoncer les écrits d’Annalisa Gadaleta.

 

« Nous avions laissé le bénéfice du doute à l'échevine jusqu'à aujourd'hui, en particulier parce que nous avions apprécié jusqu'ici le caractère sérieux de son travail au conseil communal...

 

Mais en lisant ces pages, nous ne pouvons que nous indigner de la vision de Molenbeek qu'elle développe ! Et de la manière dont elle brandit comme des évidences des avis de ses ‘amies’. »