Un livre de prières de la collection Rothschild vendu aux enchères

Antoine Oury - 01.12.2013

Edition - International - Livre de prières - Rothschild - enchères


« Un des chefs-d'oeuvre de la Renaissance de la peinture flamande », promet Christie's : en janvier 2014, un livre de prières rarissime sera mis en vente à New York, selon les bons soins de la maison. En attendant cette date, le bouquin séculaire passera par la Russie ou la Chine pour être exposé aux yeux du public. Une pièce exceptionnelle du début du XVIe siècle, estimée entre 12 et 18 millions $.

 


 

 

Ce Livre des Heures a été réalisé autour de l'an 1505 pour la famille des Habsbourg, avant de rejoindre la collection des Rothschild au cours du XIXe siècle. En janvier, il deviendra l'une des pièces maîtresses de la vente aux enchères consacrée aux grands maîtres, organisée par la maison Christie's au cours d'une semaine spéciale.

 

150 pages, et des enluminures prestigieuses, un travail d'orfèvre assuré par Gerard Horenbout, un miniaturiste flamand particulièrement réputé à l'époque, et favori d'Henri VIII. Pour se l'offrir, il faudra toutefois se passer de Noël, a priori : les estimations fluctuent entre 12 et 18 millions $.

 

Un pécule qui ne semble pas démesuré pour Nicholas Hall, responsable du département consacré aux grands maîtres : « Chaque aspect de ce Livre des Heures, de la qualité du parchemin à la qualité et au soin des illustrations, font du livre de prières des Rothschild un des exemples les plus prestigieux et exquis de l'enluminure flamande. »

 

Le précieux ouvrage a été vendu une première fois, en début d'année, à un collectionneur européen, pour 13,3 millions $, près de quatre fois son estimation de base. Pour cette nouvelle vente, la cote a grimpé, et Christie's espère bien en profiter...