Un livre français devient bestseller en Amerique grâce à une critique négative

Clément Solym - 25.02.2010

Edition - Société - insurrection - vient - bestseller


Le livre L'insurrection qui vient du Comité invisible publié en mars 2007 et vendu à plus de 40 000 exemplaires et en passe de devenir un bestseller en Amérique.


Sur le site d'Amazon, on le retrouve dans la liste des 100 livres les plus achetés à la 71e place. ce livre est un essai politique qui prône l'insurrection voire même qui la considère comme inévitable. En France le livre a été cité lors d'une affaire de sabotage de ligne de TGV dite affaire de Tarnac.

En effet, des personnes mises en cause dans cette affaire avaient un ouvrage de L'insurrection qui vient chez elles. Le principal suspect dans cette affaire pourrait même être l'auteur de l'ouvrage selon certains. Celui-ci l'a toujours nié.

Le succès de The Coming Insurrection (titre américain) outre-Atlantique pourrait bien être dû à une chronique du présentateur très conservateur de la Fox News, Glenn Beck. Seulement loin d'en faire l'apologie, il met en garde contre ce livre et affirme qu'il est « une des choses les plus diaboliques qu'[il ait] pu lire ». Le présentateur connu pour surfer sur la vague de la paranoïa a invité les téléspectateurs à le lire « afin de connaître l'ennemi ». Selon lui, ce livre est dangereux et pourrait conduire à des insurrections même aux États-Unis.

Pour l'éditeur américain du livre, Semiotext(e) cette critique très négative constitue quand même une belle promotion.