Un livre pour ados mettant en scène un héros gay trouve un éditeur

Clément Solym - 21.09.2012

Edition - International - Stranger - Edition - Penguin


La branche Viking, de la maison d'édition Penguin, a finalement signé pour l'acquisition de la version inchangée de Stranger. Ce contrat intervient alors que précédemment un agent littéraire avait conseillé à ses auteures de modifier les préférences sexuelles du personnage central. La nouvelle, qui s'adresse à un public d'adolescents, met en scène les aventures d'un protagoniste homosexuel, rapporte The Guardian.

 

 

 

 

Courant 2011 : les auteures Sherwood Smith et Rachel Manija Brown ont révélé qu'un agent littéraire majeur avait accepté leur nouvelle post-apocalyptique, mais à la condition qu'ils daignent changer la préférence sexuelle de leur héros. Leurs déboires ont alors soulevé une vague de soutien.

 

Les auteures, face à l'attitude discriminatoire, se sont exprimées : « Quand vous refusez de tolérer des personnages principaux gays dans les nouvelles pour ados, vous êtes en train de dire aux ados gays qu'ils sont trop horribles pour que les gens comme eux ne peuvent même pas exister dans la fiction. »

 

En dépit de la requête de « normalisation » de l'agent littéraire, la branche Viking de la maison d'édition Penguin vient de signer pour le livre qui sera publié au courant de l'hiver 2014. Et le personnage gay, ainsi qu'un couple de protagonistes lesbien sont tolérés dans la publication.

 

Rachel Manija Brown a déclaré ne jamais avoir voulu trahir la nature initiale de son héros Yuki. Leur nouvelle, depuis le départ, devait leur permettre de s'intéresser aux minorités laissées pour compte par la société. 

Nous avons remarqué qu'alors qu'il existe de nombreux excellents livres réalistes à propos des troubles et difficultés de faire partie d'une minorité, il y avait peu de distraction, de fictions d'escapades à propos d'adolescents sorciers ou vampires ou mutants qui ne sont pas blanc et hétéros. Et le peu qu'il y avait prenait ces personnages comme acolytes de second plan du personnage principal blanc et hétéro. Donc la plupart des ados que nous connaissions, qui préféraient la fantasy n'avaient pratiquement jamais eu l'occasion de lire à propos de personnages comme eux. [..] Rendre notre héros hétéro serait allé à l'encontre de la raison primordiale pour laquelle nous avons rédigé le livre. [...] C'est pourquoi nous avons décidé de rendre l'affaire publique. Quoi que les gens pensent de notre propre histoire, il y avait une issue heureuse à portée de main.

 

Brown a ajouté que bon nombre de ses amis auteurs ont fait face à des discriminations similaires de personnages de fiction, que ce soit de la part des agents littéraires ou des éditeurs. Elle a par ailleurs mentionné une étude de Malinda Lo réalisée sur les 40 dernières années, qui mettait en lumière le fait que seul 1 % des personnages de fiction sont homosexuels.

 

Les deux auteures espèrent avoir ouvert la voix à un mouvement de plus grande ampleur, et que la tendance dans le futur sera à la diversité. Que ceux qui désespèrent en attendant la version gay de Fifty Shades of Grey se rassurent, tout n'est pas perdu. 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.