Un livre pour enfant, publié par un nazi en 1938, vendu sur Amazon

Victor De Sepausy - 22.02.2020

Edition - International - Amazon nazisme livre - livre jeunesse antisémite - holocauste shoah Amazon


Une fois encore revient la polémique, et Amazon est sous le feu des projecteurs : la commercialisation d’objets ou livres nazis, antisémites — cette fois sous la forme d’un ouvrage jeunesse — fait rage. Plus d’un mois après avoir été informé de la présence d'un ouvrage indélicat, le cybermarchand n’a toujours pas réagi. Une histoire de commerçant qu’on changerait bien en crapaud. 


pixabay licence
 

L’ouvrage de Julius Streicher, Der Giftpliz, se destine à la jeunesse — se destinait : il fut publié en 1938. Et si le nom n’est pas inconnu, c’est que l'homme figure parmi les nazis qui furent jugés à Nuremberg pour crime contre l’Humanité. 
 

Champignons vénéneux


Son texte file une métaphore bien écœurante, comparant les juifs à des amanites — oui, oui, le champignon. Or, leur propriété première est d’être dangereux, et difficiles à distinguer de champignons inoffensifs, soutient l’ouvrage. Méfiance, méfiance, donc
 
En résumé, par son jeu d’illustration, le livre montre comme le peuple juif « abuserait des petits garçons et des filles ». Le document avait d’ailleurs servi dans le cadre du procès à Nuremberg. « Ce livre qualifie le juif de persécuteur de la classe ouvrière, profanateur de race, de diable sous forme humaine, de champignon vénéneux et mortel », indique le compte-rendu. 

Pour celui qui fut le rédacteur en chef du journal de propagande nazie, violemment antisémite, Der Sturmer, la publication de Der Giftpilz (Le Champignon vénéneux, NdR) fut une consécration dans l’endoctrinement des jeunes. 



 
Or, depuis un mois, l’Holocaust Education Trust demande, sans réussite, qu’Amazon supprime ce livre de son site. Et malgré les plaintes, aucune réaction de la part de la firme. D’autant que sa mise en vente est particulièrement flatteuse : on évoque un ouvrage d’images rare, « très recherché par les collectionneurs ». 

Les mycophiles, eux, friseront l’indigestion…
 

Le Musée d'Auschwitz soutient


Pour Karen Pollock, directrice de l’HET, « ce livre est obscène. Il est inquiétant que des éditeurs éminents comme Amazon (sic !) mettent à disposition des produits qui encouragent les discours racistes et haineux, sans parler de ceux autour de la période la plus sombre de l’histoire européenne ». 

L’unique réaction de l’entreprise, comme à son habitude, a été de « prendre très au sérieux les préoccupations de l’Holocaust Educational Trust et d’écouter ses commentaires ». Cependant, « nous pensons qu’il est important de donner accès à des discours écrits, y compris des ouvrages que certains peuvent trouver répréhensibles ». Dont act. 
 
Aux côtés de l’HET, le musée d’Auschwitz a également tenté d’intervenir : dans un communiqué, l’organisation condamne Jeff Bezos, pour cette mise en vente. « Ces livres devraient être retirés immédiatement », indique le courrier diffusé sur les réseaux. 

L’HET a également écrit au directeur général d’Amazon, Doug Gurr, pour lui demander que tous les autres livres de Streicher soient retirés de la vente. Et ce qui fait plus peur actuellement, c’est que l’auteur du livre ne figure pas parmi les personnalités obscures du régime d’Hitler, mais bien comme l’un des condamnés, et exécutés, lors du procès de Nuremberg…


via Independent, New York Times


Commentaires
Bonjour, tout d'abord "nazi" est un terme désobligeant, la véritable dénomination étant National-Socialiste.

Ainsi ne pourrions-nous plus se procurer cet ouvrage afin d'étude historique ?

Vous seriez donc pour brûler des livres ?!. et selon quels critères et défini par qui ?

remarquez d'autres dans les années 1933 avaient bien brûlés des livres faisant ouvertement appel à la pédophilie et à la prostitution enfantine, mais on nous dit maintenant que c'était pas "Bien" ?

Salutations
Pour répondre au commentaire de Fleche, je ne pense pas que tu aies saisi le fond du problème.



Ici, on ne parle pas d'un site qui vend de la documentation historique ou des objets singuliers. C'est un site marchand avec une portée énorme et tout public, c'est ce qui dérange.



Ceux qui s'opposent à la vente de ce livre sur Amazon ne veulent sûrement pas le brûler, mais plutôt le mettre dans un musée, pas sur un site très connu où n'importe qui peut acheter n'importe quoi. Les critères que tu cherchent est le mépris d'autrui véhiculé par le livre (ici des juifs) et du fait que cela rapporte à une période très sombre de l'histoire (tu sais, génocide, camp de concentration tout ça...), c'est donc du sens moral et de l'éthique.



Bref, un merveilleux cadeau de noël pour son cher bambin n'est ce pas !



P.S : On dit bien nazi pour cet auteur, car il a collaboré et supporté le génocide des juifs et les atrocités qui leurs ont été infligé. Ce n'est donc pas un terme désobligeant (ou alors beaucoup, beaucoup, de livres et autres historiques le sont (dont les manuels scolaires). Le savais-tu ? On les appelait déjà ainsi à l'époque, et une simple recherche google permet de définir les nazis comme xénophobes ! Donc pas la totalité de l'idéologie du parti NSDAP.



J'espère que tu ne prendras pas trop mal mon commentaire wink
Amazon et autres vendeurs sans scrupule ni mémoire ont coutume de faire mousser leurs marchandises qu'ils présentent comme des objets rares, des denrées précieuses, des oeuvres de collection incontournables pour les fanatiques tarés.

Plus les entités décentes insistent pour les retirer du marché et plus la convoitise monte, au bras des prix de vente.



L'attrait de l'interdit et de l'abominable est une des facettes obscures de l'être humain.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.